La réponse d’un startupeur à Pitch

La petite brioche Pasquier, Pitch, a voulu rappeler maladroitement que le nom Pitch lui appartenait en tant que marque commerciale. Et que toute autre utilisation (commerciale) du mot Pitch conduirait à des poursuites par l’entreprise.

Devant le petit vent d’indignation qui a gagné les réseaux sociaux, Pasquier a dû se fendre d’un communiqué pour expliquer le fond de sa pensée : « Bien entendu, nous n’interdisons pas l’utilisation de l’anglicisme pitch dans le langage courant, mais protégeons nos droits sur notre marque PITCH (…) »

Lire la suiteLa réponse d’un startupeur à Pitch