Amazon marque un but (dans la petite lucarne). C’est le journal de l’économie numérique du 7 juin 2018

Aujourd’hui on vous révèle les 3 choses que toute entreprise moderne se doit de posséder : 1 agence de voyage (si possible en ligne), 1 agence de relation client, 1 agence de diffusion des droits du foot. Vous pouvez vous passer d’agence bancaire.

projet Natick de Microsoft
Le grand bleu

Microsoft expérimente le data center sous-marin. L’entreprise a immergé à 35 mètres de profondeur au large de l’Ecosse un caisson étanche contenant 864 serveurs informatiques. Le projet Natick de Microsoft vise à répondre aux (coûteuses) problématiques de consommation électrique de ce type d’infrastructure (notamment pour le refroidissement). Pour ceux qui pensaient que le cloud c’était dans le ciel…

Nouvelles relations (clients)

Havas Paris chasse sur les terres de la relation client. L’agence de communication du groupe Havas lance Havas Helia, son agence spécialisée dans les stratégies de gestion de la relation client. « Nous entendons connecter plus directement les programmes data et CRM à la stratégie des marques, à leur réputation et à la création », explique Julien Carette, le président d’Havas Paris. La relation client devient hype.

En pleine (petite) lucarne

C’est un joueur inattendu qui s’invite dans le foot anglais. Amazon vient d’acheter les droits de diffusion de 20 matchs par saison du championnat anglais de football pour 3 ans (2019 à 2022). Les matchs seront diffusés sur le service Prime Vidéo du e-commerçant.

Qui a dit ça ?

« Désormais la meilleure expérience client quelque part devient la référence de l’expérience client partout »

C’est Joseph Puthussery, le directeur marketing digital de Cisco.

 

Recevez le journal de l’économie numérique tous les jours sur votre boîte email

Petite monnaie

29 % des allemands seraient prêts à investir en cryptomonnaies (les monnaies alternatives dématérialisées du type bitcoin). On grimpe même à 46 % chez les moins de 35 ans. L’allemand n’a peur de rien. (Sondage de la banque allemande Postbank auprès de 3100 de ses compatriotes)

N26, la banque mobile d’origine allemande, annonce avoir dépassé le million d’utilisateurs en Europe. On apprend au passage que 60 % des clients se connectent à l’application via IOS (Apple) contre 40 % Androïd.

Redoutable

La Redoute va commercialiser des voyages en ligne. La filiale des Galeries Lafayette lance le site La Redoute Voyages en partenariat avec le tour opérateur PerfectStay. Une centaine de séjours sont déjà proposés sur le site. (La Redoute Voyages)

MediaSchool, le groupe de formation aux métiers de la communication et du journalisme, rachète le magazine Stratégies. MediaSchool était déjà propriétaire du magazine concurrent CB News.

 

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

La relation client et le marketing ont-ils envie de parler ensemble ?

Salon Stratégie Clients et e-marketing
L’édition 2018 du salon Stratégie Clients, le salon de la relation client, s’est tenu du 10 au 12 avril. En réalité il faudrait parler des salons Stratégie Clients et E-Marketing puisque les 2 salons se tiennent simultanément et partagent le même espace, séparés uniquement par la couleur de leur moquette. Rouge du côté du salon des professionnels du marketing digital, orange pour les professionnels de la relation client.

Lire la suiteLa relation client et le marketing ont-ils envie de parler ensemble ?

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Intercom lève 125 millions de dollars

Le jeune éditeur américain Intercom, qui développe des solutions pour l’engagement client, vient de lever 125 millions de dollars. L’entreprise souhaite renforcer son expertise sur les outils de chat et de messagerie pour les entreprises et les associer à des solutions d’automatisation.

La valorisation d’Intercom dépasserait le milliard de dollar selon le fonds Kleiner Perkins Caufield & Byers (KPCB).

10 questions audacieuses sur la relation client en 2018 (auxquelles on n’a pas les réponses)


Les débuts d’années sont traditionnellement des périodes où chaque secteur s’interroge sur son avenir. Qu’en sera-t-il de la relation client en 2018 ? On a nous aussi voulu jouer aux devins et interroger les astres… qui ne nous ont pas répondu.

Mais selon le double principe qui veut que, primo, en ce qui concerne l’avenir bien fou celui qui peut se prononcer avec certitude et, deuzio, les questions que l’on pose valent souvent mieux que les réponses que l’on donne, on a choisi de se poser 10 questions « audacieuses » sur la relation client en 2018. Vous avez peut-être les réponses.

Lire la suite10 questions audacieuses sur la relation client en 2018 (auxquelles on n’a pas les réponses)

2018, année de la relation client humaine, selon le Temkin Group


Selon le Temkin Group, l’institut spécialisé dans l’expérience client, l’année 2018 sera l’année de l’Humanité.

2018 sous le signe d’une relation client plus humaine. Voilà qui va rassurer nos lecteurs qui pour la plupart sont des humains.

Pour Temkin et afin d’être en phase avec cette année « humaine », il s’agira de :

a/ choisir la diversité,

b/ d’être plus empathique et

c/ d’exprimer sa reconnaissance.

Vaste programme !

Plus concrètement le Temkin Group liste 15 tendances qui marqueront l’expérience client en 2018. On en retient 4 :

1/ Moins d’enquêtes client (souvent inutiles et qui ennuient tout le monde) pour plus d’exploitation des données clients disponibles.

2/ La voix, la reconnaissance vocale et les interfaces vocales (re)deviennent les outils centraux des interactions et de la connaissance client.

3/ L’expression « expérience client » à force d’être (mal) utilisée va perdre en signification.

4/ Année de l’Humanité oblige, les mots émotion et empathie entrent dans le lexique des dirigeants d’entreprises.

(Temkin Group)

L’accueil client : sujet de débat au Québec


On ne prend pas l’accueil client à la légère au Québec. Et la manière de dire bonjour peut être une cause de discorde nationale (régionale).

C’est la controverse du moment au Québec. Les commerçants francophones du Québec accueillent habituellement leurs clients par la formule « Bonjour, Hi »qui mêle dans la même phrase le salut français et anglais. La semaine dernière l’Assemblée nationale du Québec a adopté une motion qui « invite tous les commerçants et tous les salariés qui sont en contact avec la clientèle locale et internationale de les accueillir chaleureusement avec le mot bonjour ». Adieu donc le Hi ! Sur le papier, car du côté des commerçants, notamment à Montréal, confrontés à une clientèle aussi bien anglophone que francophone, il faut parler les deux langues et il n’est donc pas question d’abandonner la formule franco-anglaise spécifiquement québécoise.

Qui a dit ça ?

« On met les salariés au centre de l’entreprise. Comme vous avez déjà mis les clients, il va y avoir du monde. »

C’est le sociologue des organisations François Dupuy, à l’occasion de l’atelier que tenait L’Association française de communication interne, sur le thème Tuer la langue de bois.

Les 5 moi du consommateur

Comment un client va-t-il vous choisir ?

KPMG propose une lecture du processus de décision du consommateur d’aujourd’hui. Les analystes de KPMG identifient 5 facteurs qu’ils appellent les 5 moi du consommateur. 5 personnalités qui s’expriment dans chaque client dans sa relation avec les marques.

1/ Ma motivation

Connais-moi, rends-moi la vie facile et valorise-moi

2/ Mon attention

Retiens mon attention sans m’assaillir d’informations superflues, informe-moi au bon moment, et ne te contente pas de retenir mon attention, apporte-moi aussi une vraie valeur.

3/ Ma connexion

Aide-moi à me connecter intelligemment avec toi, aide-moi à me connecter avec tes autres clients, aide-moi à déconnecter ou à ne pas me sentir angoissé par nos connexions.

4/ Mon temps

Réduis mes temps d’interaction avec toi, aide tes employés à se connecter facilement avec moi.

5/ Mon porte-monnaie

Connais ma vie (!), mon budget ne sera pas toujours le même en fonction de mon parcours de vie, si je dépense plus donne m’en plus et puis ce n’est pas qu’une question d’argent entre nous.

Avec juste leur moi et leur surmoi les psychanalystes freudiens n’ont plus qu’à aller se rhabiller !

(KPMG – Me, my life, my wallet)