L’Oréal, parce que les services le valent bien aussi


Ce ne sont plus les produits qui font la différences auprès des clients, y compris dans l’industrie de la mode, ce sont désormais les services. C’est Stéphane Bérubé, le directeur marketing de L’Oréal qui l’affirme lors d’une intervention au Festival of Marketing, le 11 octobre 2018 :

« L’Oréal a vendu des produits pendant 110 ans, mais désormais nous devons commencer à vendre des services. Je pense que les entreprises qui ne feront que vendre des produits ne pourront plus réussir. »

Qui a dit ça ?

« Ça me fait toujours rire quand j’entends des agences dire qu’elles font du marketing digital. Honnêtement, on pouvait dire ça en 2010, mais en 2017 elles devraient juste annoncer qu’elles font du marketing. Il faut arrêter de parler de marketing digital. »

C’est Stéphane Bérubé, le directeur marketing Europe de l’Ouest de l’Oreal. On sait rire chez L’Oreal.

La Fabrique de contenu de L’Oréal

L’Oréal vient de lancer au Canada son propre studio de création de contenu pour les réseaux sociaux.

Situé au cœur de l’entreprise, le studio, équipé de matériel professionnel, est mis à la disposition des employés de la marque pour leur permettre de partager en temps réel des contenus personnalisés et originaux sur les réseaux sociaux (tutoriels maquillage…).

Il ne s’agit pas de se substituer aux agences avec lesquelles la marque travaille habituellement, mais de créer des contenus plus spontanés, authentiques et de façon réactive.

Comme disent les canadiens de l’Oréal, « la fabrique de contenu doit nous permettre d’être plus agile dans les médias sociaux et faire mousser nos ventes au pays » (Frank Kollmar, président et chef de la direction de L’Oréal Canada).