Amazon roi de l’email

Plus que jamais durant la période des fêtes, l’émail est le jouet marketing favori du commerce et de la distribution. Et à ce petit jeu de l’email marketing, Amazon est le roi.

Amazon a réalisé 1 691 campagne d’emailing différentes pendant la période d’avant les fêtes aux Etats-Unis (du 29 novembre au 10 décembre 2016).

1/ C’est 56 % de plus qu’en 2015

2/ C’est 13 fois plus que Toys R Us (123 campagnes)

3/ Ce sont des taux d’ouverture de 19,6 %, meilleur score des principaux grands distributeurs US (Toys R Us : 12,5 %)

4/ C’est un taux de délivrabilité de 96,6 %

emailing
Pour l’anecdote le sujet d’email qui a le mieux fonctionné (37 % de taux d’ouverture) pour Amazon :

« Réduction immédiate : des chaussures pour toutes les occasions »

Pas besoin de se casser la tête parfois.

(eDatasource)

Ma femme est jalouse

On passerait 99 jours par an sur notre boîte email ! C’est un peu une deuxième famille ou un meilleur ami (ou la maîtresse que l’on n’a jamais eu… si, si). On les consulte tandis qu’on regarde la télé (62 % d’entre nous) ou au lit (42 %)…

On mélange avec bonheur emails professionnels et emails privés. Ainsi on consulte en moyenne 16 emails pro durant son week-end… et 46 emails perso pendant sa journée de travail.

(Adobe Email Survey 2016 – chiffres pour les cadres français)

4 trucs simples pour optimiser ses campagnes d’emailing

email_logo1
4 conseils pour réussir son email marketing qu’on a bien aimé (surtout le 3ème point). Ils sont dus à David Cost, le responsable e-commerce et marketing digital de l’enseigne de prêt-à-porter américaine Rainbow.

1/ N’envoyez des emails qu’à vos abonnés actifs : si un abonné n’a pas ouvert un de vos emails au cours des 90 derniers jours, c’est peine perdu de le solliciter à nouveau. Tentez autre chose.

2/ Testez : analysez les résultats de vos campagnes en fonction des jours, des heures d’envoi…

3/ Envoyez votre email 2 fois : un le matin à tous et un le soir (par exemple) à ceux qui n’ont pas ouvert le 1er. N’ayez pas peur d’être intrusif, il y a toutes les chances qu’ils n’aient jamais vu votre premier email.

4/ Donnez pour recevoir : si vous voulez qu’un client vous donne son email, offrez-lui quelque chose en retour.

Je m’abonne à la première newsletter quotidienne des professionnels de la relation client

Chaque jour 5 infos qui font l’actualité de la relation client sur votre email

[wysija_form id= »3″]

Le quotidien de la relation client du #01/07 : email marketing, Carrefour contre Amazon…

LA PAGE UNE... l'actualité de la relation client qui tient en une seule page

4 choses surprenantes à connaître sur l’email marketing

L’email marketing (sollicité par le client) est loin d’être mort et n’a peut-être pas fini de nous surprendre. C’est la conviction de la toute nouvelle agence Jack Russell dédiée à l’email marketing. Elle vient de réaliser avec Médiamétrie le 1er baromètre de l’email marketing.

1/ Les clients n’ont pas jeté leur ordinateur de bureau ! 67 % lisent leurs emails sur un ordinateur de bureau

2/ Les clients en sont de grands consommateurs ! 80 % des internautes reçoivent plus de 10 emails marketing par semaine

3/ Ils aiment ça ! Seuls 18 % des internautes disent ne pas aimer l’email marketing

4/ Ils l’ouvrent (à moitié) ! 54 % des internautes ouvrent au moins la moitié des emails qu’ils reçoivent

C’est plié

Le constructeur chinois Lenovo présentait il y a quelques jours sa tablette pliante.

4 euros le smartphone

Ringing-Bells-Freedom-251La compagnie indienne Ringing Bells devrait commercialiser dès la semaine prochaine en Inde le premier smartphone à moins de 4 euros (251 roupies). Selon les analystes, l’entreprise ne peut proposer un tel prix qu’en acceptant de perdre de l’argent sur chaque appareil.

Le Français reste encore attaché à son ordinateur de bureau lorsqu’il s’agit d’acheter sur Internet. 71 % des commandes en ligne sont réalisées à partir d’un ordinateur de bureau. (Demandware Shopping Index – Q1 2016)

e-commerce transactions par appareils

Un article à lire ailleurs

Une intervention du DG France d’Alibaba, Sebastien Badault, qui nous explique avec précision ce qui fait la spécificité du e-commerce chinois.

Qui a dit ça ?

“En France, en moins de 5 minutes, n’importe qui peut trouver un magasin Carrefour. Je ne suis pas sûr que ce soit facilement battable par une livraison depuis un entrepôt en 1 heure ou 2 heures.”

C’est Georges Plassat, le pdg de Carrefour, faisant référence à la nouvelle offre d’Amazon de livraison en moins d’une heure à Paris.

La première lettre quotidienne de la relation client

Dès 15h30 dans votre boîte email

[wysija_form id= »3″]

Le quotidien de la relation client du #29/06 : Webhelp, Acticall, Email Marketing, SAP…

LA PAGE UNE... l'actualité de la relation client qui tient en une seule page

Le moral SAPé

60 % des clients actuels de SAP ne rachèteraient pas une solution SAP. Résultat décourageant d’une étude de l’institut Nucleus Research. Au-delà des chiffres, les verbatim clients cités par l’étude sont savoureux :

  • « Pour nous SAP, c’est Shut-up And Pay » (Tais-toi et paye)
  • « Je ne sais pas pourquoi nous utilisons SAP »
  • « Quoique tu fasses avec SAP, tu peux être certain que ça ne sera pas donné ! »

Et vous c’est combien de fois par semaine ?

50 % des grandes sites de e-commerce envoient 1 à 2 emails par semaine à leurs clients. (Teradata – The state of omni-channel digital marketing in Europe 2016)

Yves Tyrode, le directeur du digital de la SNCF quitte l’entreprise pour rejoindre la banque BPCE en septembre. La transformation digitale de l’entreprise passera désormais par la création d’une direction générale qui regroupera « les responsabilités digitales, télécommunication et systèmes d’information du groupe. »

Acticall a reçu le prix du pionnier international BFM Business qui récompense la réussite d’une implantation hors de France.

On ouvre ?

22,03 %, c’est en France le taux moyen d’ouvreurs des campagnes d’email marketing en 2015. C’est dans le secteur banque/assurance que les performances sont les plus fortes avec un taux moyen d’ouvreurs de 32,1 %. Le secteur de la vente à distance doit se contenter d’un taux de 18,29 %. (Benchmark email marketing – Experian Marketing Services)

Taux d’ouvreurs = nombre d’ouvertures uniques / nombre d’emails aboutis

Webhelp rachète le suédois GoExcellent. L’entreprise qui réalise 90 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 1700 salariés est un des premiers opérateurs de centre de contacts scandinave. Avec cette acquisition Webhelp devrait atteindre 1 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2016.

Tu connais un bon commercial ?

Commercial, en tête des métiers les plus difficiles à recruter. Derrière on trouve ingénieur étude et développement informatique, technico-commercial, développeur informatique et comptable. (Baromètre Expectra 2016 des qualifications cadres en tension)

Palmares des 10 métiers les plus tendus Expectra

Qui a dit ça ?

« L’intelligence est la prochaine grande étape du CRM – être capable de prévoir avec qui vous devez interagir prioritairement, automatiser ces processus et fournir l’information utile à ces engagements. Tout ça aidera les commerciaux à réaliser plus d’affaires. »

C’est Lynne Zaledonis, une des vice-présidentes de Salesforce, qui ajoute qu’au final il faudra toujours un humain pour décrocher le téléphone et conclure l’affaire.

La première lettre quotidienne de la relation client

Dès 15h30 dans votre boîte email

[wysija_form id= »3″]

12 principes simples pour un émail qui déchire

Contenu, design, identité… Quelques principes de base à avoir en tête avant de concevoir son message email si on veut qu’il soit lu.

1/ Un message unique 

Ce n’est pas un exposé (thèse, antithèse, synthèse), ni un catalogue. On a 1 message à faire passer, 1 objectif, on s’y tient.

2/ On est concis

On supprime le superflu au maximum. Votre lecteur/client n’a que quelques secondes à vous accorder. Ne vous faites pas d’illusions.

3/ L’information la plus importante au début

Même si vous faites très court, le lecteur n’ira peut-être pas au bout du message.

4/ On structure avec des gros titres

Faites en sorte qu’il soit possible de scanner l’ensemble du message d’un seul regard et que l’on puisse choisir d’aller directement à la partie qui nous intéresse.

5/ On renvoie vers d’autres sources pour de l’information complémentaire

Offrez un lien vers votre site web (ou d’autres sources) pour ceux qui veulent en savoir plus, mais n’embêtez pas (et ne perdez pas) les autres avec une surabondance d’information.

6/ On n’utilise pas plus de 2 couleurs

C’est comme quand on s’habille le matin. A moins de travailler dans un cirque.

7/ 3 parties identifiables : en-tête, contenu et bas de page

Le lecteur aime que les choses soient à leur place. Il a ses petites habitudes. Ne le perturbez pas en plaçant l’en-tête en bas de page (ça ne fera plaisir qu’à votre prof d’arts plastiques).

8/ On s’identifie au début : votre logo en haut de l’email

Votre lecteur/client doit vous reconnaître immédiatement et pas se demander qui est en train de lui écrire.

9/ Des images mais pas trop (on évite le surpoids)

Trop d’images et votre email sera obèse, long à télécharger sur les appareils mobiles notamment. Attention aussi, certains clients de messagerie suppriment les images.

10/ De l’espace et des blancs (on laisse le lecteur respirer)

On évite le gros pavé de texte justifié. L’interligne et les grands espaces sont les amis de l’email.

11/ On choisit une grande taille de police de caractère : 14 à 16 px

On doit pouvoir lire l’email sans loupe. Plus c’est gros, plus c’est confortable.

12/ Un bouton d’action bien visible avec quelques lignes qui expliquent ce qui va arriver si on clique sur ce bouton

Le lecteur/client n’aime pas les mauvaises surprises, les déceptions et qu’on le prenne pour une andouille.

Généralement à la fin d’une liste de ce type on rajoute un 13ème principe pour les rebelles : ne respectez pas les règles qu’on essaye de vous imposer.

(MailChimp)

Les performances de l’email marketing en 2016 (UK)

On se montre nos chiffres ? C’est quoi ton taux d’ouverture ?

Quelques données pour situer nos performances en email marketing.

Les chiffres sont tirés d’une étude anglaise réalisée par Sign-up.to et porte sur 1 milliard d’emails.

Les taux moyens constatés sur 5 indicateurs essentiels : 

1/ Taux d’ouverture : 24,88 %

(nombre d’emails ouverts / nombre d’emails envoyés)

2/ Taux de clic : 3,42 %

(nombre de clics sur un lien / nombre d’emails envoyés)

3/ Taux de désabonnement : 0,52 %

(nombre de désabonnement / nombre d’emails envoyés)

4/ Taux de clic à l’ouverture : 10,88 %

(nombre de clics sur un lien / nombre d’emails ouverts)

5/ Taux de désabonnement à l’ouverture : 2,72 %

(nombre de désabonnement / nombre d’emails ouverts)

Email taux d'ouverture taux de clic

(Le nombre de clics s’entend clic unique sur le lien) 

(Sign-up.to)

Testez la phrase d’objet de vos emailings pour qu’ils soient lus

Comment savoir si la phrase que l’on a choisie en objet de son emailing incitera les abonnées à ouvrir l’email ? Phrasee est une entreprise anglaise qui propose une solution en ligne gratuite (pour sa version light) qui permet d’évaluer la performance de la phrase en objet d’un email.

La solution s’appelle Phrasee Pheelings et met en œuvre des technologies d’intelligence artificielle pour examiner l’expression choisie selon 5 axes : l’originalité, l’urgence, la curiosité, la directivité et le niveau de sympathie.

Il s’agit donc de mesurer si votre phrase d’accroche est susceptible de déclencher une de ces 5 émotions et à quel niveau.

Phrasee emailing

Mauvaise nouvelle, la solution n’existe pas encore en français. Bonne nouvelle, l’entreprise travaille à développer de nouvelles langues et semble assez disponible pour répondre à des demandes spécifiques. A tester.

(Phrasee)

Emailing : les performances de vos concurrents

Montre-moi tes taux.

Taux d’ouverture, taux de clic, taux de désabonnement… Quels résultats chez les autres ?

Quand il s’agit de parler de ses propres performance, on est tous là à se vanter (et ça ne concerne pas que l’email). Silverpop, un éditeur de solutions emails filiale d’IBM, qui vient de publier un benchmark des performances de l’email en 2015, remet les pendules à l’heure.

Taux d’ouverture

Selon l’étude, le taux d’ouverture moyen (sur la zone Europe) d’un email professionnel est de 20,4 %.

Email taux d'ouverture

(le tableau distingue, par région, les taux moyens des taux médians ainsi que les 25 % meilleurs et moins bons performeurs)

Silverpop met également en avant les différences de performances qui existent entre les secteurs d’activité :

Email taux d'ouverture par secteur d'activité

Taux de clic

Le taux de clic moyen s’établit lui à 3,8 %. Ça ne vole pas très haut.

Email taux de clic

Taux de clic par secteur d’activité :

Email taux de clic par secteur d'activité

Taux de désabonnement

Meilleure nouvelle du côté des taux de désabonnement qui sont ridiculement bas à 0,159 % en moyenne. Quand j’aime une fois, j’aime pour toujours.

Pour rappel : le taux de clic se distingue du taux d’ouverture par un clic de l’ouvreur sur un lien HTML (texte, bouton ou image) après réception et ouverture de l’email.