Courses à pied avec Carrefour

Carrefour lance ses « drives piétons », des points de retrait en magasin de produits commandés en ligne.

L’enseigne ouvre le service dans 4 magasins à Lyon et Saint-Etienne. Suivront 6 nouveaux points de ventes dans les jours à venir à Paris. Les clients auront accès à 15 000 références (un nombre bien supérieur à celles du magasin). Les commandes sont à retirer à J+1 et doivent être « remis au client sous 2 minutes », selon la promesse de Carrefour.

La première newsletter quotidienne des professionnels de la relation client JE M'ABONNE !

Carrefour prend la Rue (du Commerce)

Carrefour fait ses courses dans le e-commerce. Le distributeur vient d’annoncer le rachat du site marchand Rue du Commerce. C’est quasiment fait avec toujours les précautions d’usage comme la consultation des instances représentatives du personnel et l’autorisation des autorités de la concurrence. La finalisation de l’opération devrait intervenir début 2016.

Rue du Commerce était détenu par le groupe Altarea Cogedim, une société spécialisée dans la construction et la promotion de centres commerciaux.

Selon le JDN, l’opération ne serait pas forcément une bonne affaire pour Altarea Cogedim qui ne devrait empocher que 20 à 30 millions d’euros alors que le groupe avait déboursé 100 millions d’euros en 2012 pour racheter le site.

Altarea, qui n’a jamais réussi à faire décoller Rue du Commerce, a certainement décidé de mettre fin aux pertes du site de e-commerce, même si Alain Taravella, pdg de Altarea Cogedim, déclarait aux Echos en mars 2014, «Rue du Commerce est notre laboratoire d’idées, nous y faisons beaucoup d’investissements, de développement et d’innovation. Il restera donc en perte à court terme mais je crois à cette démarche sur le long terme.»

Les idées quand ça coûte trop cher… Et puis aujourd’hui chez Altarea Cogedim on estime, par la voix de son co-gérant, Gilles Boissonnet, que la mission est accomplie : «Plus de trois ans après notre investissement dans Rue du Commerce, le groupe Altarea Cogedim a réussi son déploiement digital. Aujourd’hui, à travers la Digital Factory, Altarea Cogedim possède et conserve un savoir-faire unique en matière de foncière connectée, qui lui donne une longueur d’avance dans le domaine du digital.»