Le journal de l’économie numérique du 14 mai 2018

Un journal du jour dans laquelle on frappe dans la main du patron de Salesforce et où on emmène les enfants manger chez Mc Do. Demain on fera le contraire.


En bloc

La banque HSBC affirme avoir réalisée la première transaction de commerce international avec ING Bank en utilisant la technologie blockchain.L’opération a été menée pour le compte de l’entreprise agroalimentaire Cargill. Selon HSBC, l’utilisation de la blockchain dans ce contexte (type lettres de crédit) permet de simplifier les procédures de transaction et de réduire les risques de fraude.

Un avion dans les nuages

Contrat majeur dans le cloud. Ryanair va héberger l’essentiel de ses infrastructures informatiques dans le cloud d’Amazon, Amazon Web Services. La compagnie aérienne fermera ainsi la plupart de ses propres data center.

Dehors !

Apple retire de son store les applications qui partagent la localisation des utilisateurs sans leur consentement. Les entreprises concernées devront corriger ces fonctionnalités avant de pouvoir soumettre à nouveau leur application à l’Apple Store.

La banque espagnole Santander travaille au lancement d’une banque en ligne au Royaume-Uni. Ce nouvel acteur de la banque mobile viserait en priorité les PME.

Qui a dit ça ?

« L’Intelligence Artificielle va devenir la force de transformation la plus puissance des sociétés technologiques. »

C’est Abhay Parasnis, le vice-président et directeur de la technologie d’Adobe. Que la force de l’AI soit avec toi…

Les visiteurs

Les salons Stratégie Clients et E-Marketing Paris qui se sont déroulées conjointement les 10 au 12 avril dernier, ont attiré cette année 16 120 visiteurs (soit 4 % de plus qu’en 2017).

Contrat de confiance

En quelques phrases prononcées à la conférence Connect 18, une petite leçon de business à l’ère numérique par Marc Benioff, le patron de Salesforce. « Si vous voulez innover à grande échelle vous devez être très clairs sur vos valeurs. Que voulez vous faire de votre entreprise ? ». Et à l’ère de l’économie numérique, la valeur la plus importante pour une entreprise qui souhaite se développer, c’est la confiance. Benioff prend l’exemple de Facebook : « Quelle est leur plus grande valeur ? », se demande-t-il ? Ils veulent connecter le monde, mais que font-ils de la confiance ? poursuit-il. « Il n’est pas évident pour chacun d’entre nous que la confiance soit la principale valeur de Facebook. » Peut-être sont-ils intéressés uniquement par leur produit, suggère-t-il.

Un mois et demi après son lancement, le service de livraison de courses à domicile de l’enseigne E.Leclerc, Leclerc chez moi, dessert désormais tout Paris intramuros.

Faites des enfants !

Quand l’expérience client a tout à voir avec l’expérience jeune parent. Pub efficace de Mc Donalds par l’agence Leo Burnett London.

 

Publicité dans la newsletter

Découvrez la lettre ContactDistance : La première newsletter qui vous raconte tous les jours en moins d’1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Le journal de l’économie numérique du 9 mai 2018

On parle coiffeur, on se dit des petits secrets et on garde notre survêtement… C’est sûr, le journal du jour est passé en mode soirée pyjama. Dans nos draps vous trouverez le patron de Microsoft, celui de Google et l’ex de Messenger. Une infusion pour tout le monde ?

Google assistant

Ne le répétez à personne

Le règlement européen sur la protection des données (RGPD) entrera en vigueur le 25 mai prochain. Les entreprises seront peut-être prêtes… du côté des organismes de contrôle c’est moins sûr. Ainsi, interrogée par Reuters, Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de la CNIL répond que « nous avons réalisé que nos ressources étaient insuffisantes pour remplir nos nouvelles missions de contrôles qui découleront du RGPD. » Quand le chat n’est pas là…

Intelligence en mouvement

Le responsable du laboratoire d’intelligence artificielle de Facebook, Alexandre Lebrun, rejoint le comité de direction de Sitel (Acticall), l’un des leaders mondiaux des prestations d’expérience client. Alexandre Lebrun (polytechnicien) a été le fondeur de 2 entreprises pionnières dans le domaine de l’intelligence artificielle, Virtuoz et Wit.ai (rachetée par Facebook).

Petit boulot

L’entreprise japonaise Recruit (propriétaire notamment du site de recherche d’emploi en ligne Indeed) rachète Glassdoor, la plateforme d’évaluation des entreprises par les salariés, pour 1,2 milliards de dollars.

Salesforce détient 19,6 % de part de marché sur les applications CRM dans le monde, selon les derniers chiffre d’IDC (Worldwide Semiannual Software Tracker – avril 2018). Derrière, mais assez loin, on trouve Oracle (7,1 %), SAP (6,5 %), Microsoft (4 %) et Adobe (3,2 %).

Qui a dit ça ?

« Le monde est en train de devenir un ordinateur. L’informatique s’est incorporée dans chaque personne, chaque lieu et chaque chose. »

C’est Satya Nadella, le pdg de Microsoft durant sa présentation à la conférence Microsoft Build 2018. Attention, pas de redémarrage possible…

Déchaîné

David Marcus, après 4 années à la tête de Messenger, la messagerie de Facebook, prend la direction d’un groupe de recherche sur la blockchain, toujours chez Facebook. Mission : « explorer la meilleure façon de tirer parti de la blockchain pour Facebook. » Courage Marcus, ça risque d’être moins fun.

Survet’

Adidas aurait décidé d’interrompre momentanément ses investissements vidéo publicitaires sur Facebook. « Chez Adidas ils ne sont pas très contents de ce qui arrive à leur argent », a confié au magazine Digiday un publicitaire qui travaille avec l’équipementier sportif. Il ajoute que selon un audit interne, « 30 % des sommes qu’Adidas dépense sur Facebook le seraient en pure perte. ».

Slack, la plateforme d’outils collaboratifs, revendique 70 000 entreprises clientes (soit 3 millions d’utilisateurs).

Bien dégagé derrière les oreilles

Et si Google avait choisi d’automatiser le client plutôt que le service client ? Démonstration avec cette présentation (spectaculaire) d’une conversation entre l’assistant intelligent de Google et une vraie personne dans l’entreprise. Ici l’utilisateur a demandé à l’assistant de Google d’appeler son coiffeur pour prendre un rendez-vous…

 

Rejoignez l’espace partenaire !

Mettez en avant vos événements, vos initiatives ou innovations dans l’espace partenaire de La lettre ContactDistance.

Demande de tarifs

Découvrez la lettre ContactDistance : La première newsletter qui vous raconte tous les jours en moins d’1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Le journal de l’économie numérique du 4 mai 2018

Bonjour,
Un journal du jour dans lequelle on travaille à la (block)chain(e) et où on fête le travail. Est-ce bien raisonnable à la veille du week-end ?

 

Amazon AlexaÉtat des ventes

En 2018, 63 % des ventes en ligne en France sont encore réalisées depuis un ordinateur (contre 71 % il y a 2 ans), selon la dernière étude Salesforce sur les achats en ligne. Seules 37 % des transactions e-commerce passent par un appareil mobile (29 % pour les smartphones et 8 % pour les tablettes). Le smartphone est néanmoins le premier appareil utilisé pour naviguer sur les sites de e-commerce (55 % du trafic contre 38 % à l’ordinateur et 7 % aux tablettes). La durée de visite moyenne est aux alentours de 5 minutes (on a perdu 1 minute en 2 ans). Enfin, les réseaux sociaux ne comptent que pour 4 % du trafic des sites de e-commerce. (Shopping index Salesforce – Q1 2018)

Part de marché des commandes en ligne en France par mode d’accès

Ecommerce France par appareil

 

Paye ton réseau

Instagram a commencé à déployer auprès de certains utilisateurs (notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Unis), l’accès à un module de paiement intégré. Celui-ci permet de régler un service ou un achat directement depuis le réseau social. La plateforme de réservation de restaurants Resy est l’une des premières entreprises à utiliser le service.

Paye ta voix

40 000 c’est, selon Amazon, le nombre d’applications disponibles au catalogue de son assistant vocal Alexa. Par ailleurs, le e-commerçant offre désormais la possibilité aux développeurs d’applications de les commercialiser en proposant des contenus payants dans son magasin Alexa dédié. A titre de comparaison (mais comparaison n’est pas raison), l’App Store, le magasin d’applications mobile d’Apple, compterait 2 millions d’applications.

 

Nice Ltd poursuit sa politique d’acquisition et annonce le rachat de l’américain Mattersight, entreprise spécialisée dans l’analyse des conversations clients.

 

Qui a dit ça ?

« Pour notre site marchand Galerieslafayette, j’ai fixé aux équipes l’objectif d’y proposer le million et demi de références de notre magasin amiral parisien à horizon 2020, pour y réaliser 10 % de ventes en ligne. »

C’est Nicolas Houzé, le directeur général des Galeries Lafayette et du BHV Marais. Il y a un capitaine à bord du vaisseau amiral…

 

Espace partenaire

Mettez en avant vos événements, vos initiatives ou innovations dans l’espace partenaire de La lettre ContactDistance.

Demande des tarifs publicitaires

Espace partenaire

Pas intéressé

La blockchain ne passionne pas les directions informatiques. C’est ce que révèle la dernière étude Gartner auprès des directeurs informatiques. Sur un échantillon de plus de 3000 professionnels de l’informatique, seul 1 % déclare avoir déjà déployé un projet blockchain. La très grande majorité (77 %) avoue n’avoir aucun projet en la matière. Parmi eux 34 % vont même plus loin en répondant n’avoir aucun intérêt pour le sujet. Pour essayer d’expliquer ce désintérêt, Gartner pointe la défiance des informaticiens face à une technologie qui a historiquement été portée par une communauté non-conformiste et « libertaire ». Pas de Black Blocs au service informatique.

Fête du travail

LinkedIn fête ses 15 ans. Le réseau social professionnel aux 400 millions de membres, racheté par Microsoft en 2016, a été lancé en mai 2003.

Vidéo club

La patronne de YouTube, Susan Wojcicki, a révélé que chaque mois 1,8 milliards d’utilisateurs se connectaient sur YouTube. Un chiffre qui tout en étant astronomique, ne comprend pourtant pas les internautes qui visionnent des vidéos sans être connectés.

Pub ou pas pub

Un spot de pub pour ceux qui n’aiment pas la pub mais qui aiment les pub Ikea.

Découvrez la lettre ContactDistance : La première newsletter qui vous raconte tous les jours en moins d’1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Tous ce que vous avez toujours voulu savoir sur la blockchain (et que vous auriez mieux fait de ne pas demander)


Avouez-le, si on vous demandait de définir la blockchain, vous seriez bien embêté. Bon, peut-être pas vous, mais moi c’est certain. D’abord je ne suis même sûr qu’on dise LA blockchain. peut-être qu’on doit dire, la technologie blockchain ? Alors évidemment, pour ne pas passer pour un total ignare, comme tout le monde je suis voir ce qu’on disait de la blockchain sur Wikipédia.

Voici les premières lignes de l’entrée Blockchain dans la fameuse encyclopédie en ligne :

Lire la suiteTous ce que vous avez toujours voulu savoir sur la blockchain (et que vous auriez mieux fait de ne pas demander)

Ton lexique tech 2017 (épate tes amis avec ton savoir numérique)

Il tient dans la poche. C’est ton guide de survie numérique 2017. Les mots de la transformation numérique n’auront plus aucun secret pour toi.

Les 11 mots du numérique en 2017

Machine learning : les machines apprenantes en français. En réalité elles apprennent surtout de leurs erreurs. Grace à des capacités de calculs extraordinaire, elles accumulent en quelques minutes toutes les erreurs et les bêtises que tu as mis 20 ans à commettre.

Machine learning
Plateforme digitale
 : toutes les entreprises sont désormais des plateformes (digitales qui plus est). Ton plombier, par exemple, n’est plus plombier, c’est une plateforme de mise en relation de liquides avec des réseaux d’évacuation.

plateforme digitale Assistant virtuel / assistant intelligent : l’assistant se décline en version virtuelle et intelligente. Ce qui laisse à penser que ton assistant avant n’était pas virtuel (ça tu avais remarqué), ni intelligent. Je pense que ça va lui faire plaisir quand tu vas lui annoncer que tu t’en sépares parce que c’était un sombre idiot.

assistant virtuel
Intelligence artificielle 
: l’intelligence en boîte. Le problème avec l’intelligence artificielle ce n’est pas l’artifice, c’est l’intelligence. L’intelligence artificielle est trop intelligente. Ainsi, jamais tu ne feras comprendre à ton assistant virtuel propulsé par l’intelligence artificielle cette consigne simple : « dis-lui que je ne suis pas là » alors que vous êtes bien présent et que vous essayez d’échapper à un client mécontent qui tente de vous joindre au téléphone.

Blockchain : une chaîne de blocs… Une espèce de chenille financière (on se tient tous par la taille et on fait le tour de la salle de bal). C’est la danse des transactions sécurisées. Ton banquier y croit, mais il croit aussi que tu vas venir le voir un jour de semaine à 14h00, que tu vas payer des frais de dossier rien que pour lui serrer la main, et que tu ne vois pas d’autres banquiers que lui.

blockchain
Chief Digital Officer
 : c’est lui qui est responsable de la transformation digitale de l’entreprise… Il a eu l’iPhone 7 avant toi, porte des Converses jaunes et il connait une macro secrète sur Excel pour jouer à Pacman. Sinon c’est le cousin de la femme du patron.

Foodtech : mange avec ton smartphone. Avant tu faisais 200 mètres pour aller au restaurant. Ça te faisait faire de l’exercice. Maintenant tu te fais livrer au bureau. Tu vas prendre 10 kilos avant la fin de l’année.

Drone : Oh, un p’tit navion !

Réalité augmentée : la réalité en mieux. A 20 ans tu te contentais d’une bouteille de vodka. A 40, il te faut des trucs plus forts.

réalité augmentée
Paiement sans contact
 : Oulala ! J’ai même pas tapé mon code ! Ça a ne te rendra pas plus riche. Tu te souviens quand on se tapait dans la main à chaque transaction ? Le paiement sans contact c’est un peu comme quand on s’est mis à cracher par terre au lieu de se taper dans la main.

Cloud : tu te fiches de nous ! Le cloud c’était dans le lexique de 2005. Tu te souviens pas ? Tu ne pouvais plus prendre un café avec ton directeur informatique sans qu’il te bassine avec le cloud. Mais évidemment à l’époque t’as fait le malin et t’as rien écouté. Séance de rattrapage : retiens juste qu’avec le cloud tu peux bosser même quand tu es en congés.

« Si tu comprends comment fonctionne Google Docs, tu peux comprendre comment fonctionne la blockchain »

L’externalisation s’essouffle

Pour les 5 années à venir le marché de l’externalisation des centres de contacts devrait connaître une très légère progression. Selon les analystes d’Ovum le marché mondial passera de 9,3 millions de sièges externalisés à 9,6 d’ici 2020 (+0,5 % par an). En Europe cependant la progression ne devrait pas dépasser + 0,2 % par an. Pour Ovum le marché européen de l’externalisation des services clients n’est plus un marché de conquête, mais largement un marché de renouvellement.

Amazon inverse la courbe

Amazon France va créer 1000 nouveaux emplois en CDI en 2016. Aux 550 emplois déjà crées à ce jour devraient s’ajouter 450 emplois d’ici la fin de l’année. Amazon France comptera 4 000 employés en CDI à fin 2016.

GRDF lance un appel d’offre pour la réalisation de campagnes téléphoniques de fidélisation et de conquêtes clients particuliers. Le marché porte sur 200 000 à 400 000 appels sortants annuels pour un budget estimé de 1,6 M d’euros.

Les Galeries Lafayette rachètent le site de ventes privées BazarChic.

« Si tu comprends comment fonctionne Google Docs, tu peux comprendre comment fonctionne la blockchain ».

C’est le titre d’un article de William Mougayar (auteur de The Business Blockchain). Il explique que la blockchain n’a pas révolutionné les bases des données, mais a révolutionné la manière dont les bases de données sont synchronisées entre elles.

Il prend l’exemple de Google Docs. Avant Google Docs quand on devait partager un document Word chacun faisait ses modifications et corrections de son côté et de façon alternative. Avec Google Docs on peut modifier un même document de façon simultanée et avoir accès à la même version en même temps.

La blockchain c’est pareil. On ne transfère plus, on partage et met à jour en temps réel. Lumineux !

PUB@CONTACTDISTANCE.FR

Qui a dit ça ?

« Un dirigeant de PME, de TPE qui poste une offre d’emploi sur notre site sait qu’il aura des CV dans les vingt minutes, sans démarche administrative, sans papier. Nous réduisons les frottements sur ce marché. On estime que de 50.000 à 100.000 emplois sont pourvus sur Leboncoin tous les mois. »

C’est Antoine Jouteau, le patron du site Leboncoin.

Le premier quotidien des professionnels de l’expérience client

[wysija_form id= »3″]

45 % des assureurs vont disparaître d’ici 2030

45 % des assureurs vont disparaître d’ici 2030…

C’est le cabinet d’audit EY qui fait cette prédiction qualifiée de « hautement probable ». EY met en avant 4 facteurs pour expliquer cette disparition de l’espèce « assureur traditionnel » :

Facteur #1 : l’abaissement des barrières à l’entrée (technologiques, légales…)

Facteur #2 : l’arrivée sur le marché de gros acteurs issus d’autres industries (automobile, distribution…)

Facteur #3 : l’introduction de technologies disruptives par de nouveaux acteurs (blockchain, P2P…).

Le 4ème facteur est un facteur interne : les compagnies qui ne seront pas centrées sur leurs clients seront les premières à disparaître.

EY envisage à côté 2 scénarios extrêmes qualifiés eux de peu ou moyennement probables :

1/ un scénario de consolidation qui verrait les acteurs en places procéder à des mouvements de concentration pour assurer leur croissance. Dans ce cas seuls 30 % des assureurs disparaîtraient.

2/ un scénario de disruption totale où les nouveaux entrants prendraient des parts de marché très fortes en particuliers auprès des clients les plus jeunes. Dans ce cas, ce sont près de 70 % des assureurs qui pourraient disparaître.

assurance disruption

Que l’on se rassure ce scénario catastrophe concerne le marché Suisse de l’assurance. On a failli avoir peur.

(Dying, Surviving or Thriving, Are you ready for disruption in the Swiss insurance market? – EY – juin 2016)

Blockchain : 12 domaines d’application pour demain

La technologie blockchain ne se limitera pas à l’administration de monnaies virtuelles (type Bitcoin). Demain la blockchain pourrait bien être la technologie phare à l’oeuvre dans de nombreux autres domaines. Les analystes de CB Insight en ont recensé 12.

1/ La banque

C’est le domaine le plus évident. Certaines banques sont déjà en train d’expérimenter la blockchain notamment pour les applications de back-office où la technologie pourrait se substituer aux employés.

2/ Les paiements et les transferts d’argent

Permettre des transactions plus rapides, plus fluides et, en principe, plus sûres.

3/ La cybersécurité

La blockchain élimine le « maillon faible » en matière de sécurité informatique : l’homme. Par ailleurs, il est plus difficile pour les cybercriminels de passer inaperçu dans un système ouvert.

4/ L’authentification des diplômes

L’enregistrement sur un registre ouvert des diplômes, sur le même principe qu’un acte notarié.

5/ Le vote

La blockchain peut être une solution de sécurisation du vote en ligne par exemple.

6/ La location ou vente de voitures

Des expériences existent dans ce domaine où les contrats de vente et d’assurance sont produits en ligne sur le principe « clique, signe et conduis ».

7/ L’internet des objets

La blockchain devient le centre d’administration et de communication autonome de nos objets connectés : mise à jour logiciel, correction des bugs, communication avec d’autres objets connectés…

8/ Les contrats intelligents

L’exécution automatisé d’un contrat ou d’une transaction selon des règles définies.

9/ Les prévisions

L’intelligence collective au service de la prédiction.

10/ La musique en ligne

Un streaming plus juste et plus transparent où les musiciens pourraient être payés directement par ceux qui écoutent leur musique.

11/ Le co-voiturage

L’anti Uber ou Blablacar. Les utilisateurs et prestataires sont en relations directement sans intermédiaires et règlent leurs transactions de façon sécurisée.

12/ Le trading en ligne

Les transactions boursières sans intermédiaires.

(Source CB Insights)

Voir aussi :

Le Bitcoin ne devrait pas changer le monde, mais la blockchain pourrait bien s’en charger

Le meilleur graphique pour (à peu près) comprendre la blockchain