Ouibus et Blablacar célèbrent leurs noces de multimodalité

Ouibus
Blablacar, le leader du co-voiturage en Europe, va racheter la filiale de transport par autobus de la SNCF, Ouibus.
 Dans le même temps, La Sncf en profite pour entrer au capital de Blablacar à l’occasion d’une nouvelle levée de fonds de 101 millions d’euros.

Ça ressemble un peu à ces mariages de raisons que les grandes familles faisaient au début du siècle dernier. Je t’offre ma fille la plus vilaine (Ouibus a perdu 35 millions d’euros en 2017 pour un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros) en échange de quoi je promets à ton fils (séduisant) une place dans l’entreprise familiale.

D’ailleurs, je n’invente rien, dans son communiqué la Sncf parle bien « d’alliance » (« Sncf s’allie à Blablacar pour développer la multimodalité ») avec Blablacar.

Le patriarche de la famille, Guillaume Pepy, président de la Sncf, commente cette opération avec cette superbe formule, « Nous sommes convaincus que pour faire plus de train, il faut que nous fassions plus que du train. ». Formule à laquelle répond Nicolas Brusson, le pdg de Blablacar, par un néologisme exquis, « Nous partageons une volonté de réduire l’autosolisme au profit d’un transport partagé. ».

Je pense que je vais finir le trajet à pied.

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Mon entreprise a une image… A-t-elle une voix ? C’est le journal de l’économie numérique du 31 mai 2018

Elles avaient l’image, il ne leur manquait plus que le son. On veut bien entendu parler des marques. Les assistants vocaux vont-ils bouleverser la communication des marques ? Le nouveau marketing passera-t-il pas la voix ? Les marques vont-elles finir par nous casser les oreilles ? Notre réponse : pouet ! pouet !


Pétage de plombs

Le médiateur national de l’énergie envoie, dans son dernier rapport, les fournisseurs d’énergie au poteau (électrique). L’autorité indépendante chargée de la défense des consommateurs révèle que les litiges entre les entreprises du secteur de l’énergie et leurs clients ont augmenté de 19 % en 2017 par rapport à 2016. Le médiateur y va fort et parle notamment de « pratiques commerciales douteuses » (démarchage trompeur ou déloyale). Plus fort encore, l’autorité de l’énergie note que certains fournisseurs ne maîtrisent pas les bases de leur métier : « savoir facturer, traiter efficacement les réclamations, et rembourser rapidement ». Le médiateur pointe en particulier le fournisseur de gaz et électricité italien, ENI, avec un taux record de 207 litiges pour 100 000 contrats. Edf, meilleur élève de la classe s’en sort avec 34 litiges enregistrés pour 100 000 contrats (85 pour Engie et 61 pour Direct Energie).

Constat à l’amiable

Blablacar lance Blablasure une offre d’assurance auto pour ses clients (ses membres comme on dit chez le leader du covoiturage). Le produit est conçu en partenariat avec Axa. La souscription se fait entièrement en ligne. « Notre ambition est de devenir l’assureur préféré de l’économie des plateformes », explique Guillaume Borie, le directeur de l’innovation d’Axa.

Parlez dans le micro

Quelle voix a mon entreprise ? Avec l’arrivée (massive ?) des enceintes vocales intelligentes dans les foyers, les directions marketing vont peut-être devoir se poser la question. « Les marques doivent se faire à l’idée que la personnalité de leur marque réside aussi dans leur voix », explique Jennifer Wilson, la fondatrice de l’agence digitale Lean Forward. « Est-ce une voix de femme ? Une voix d’homme ? Est-ce qu’elle parle vite ? Est-ce qu’elle a un accent ? Est-ce qu’elle s’exprime de façon soutenue ? », sont des questions auxquelles il va falloir désormais répondre. Ou alors c’est Google et Amazon qui choisiront pour vous ! (Cmo)

Qui a dit ça ?

« Nous travaillons maintenant sur ce que nous appelons, Uber en tant que plateforme. Nous voulons être là, que vous ayez besoin de prendre une voiture, de partager une voiture, de prendre un vélo, ou même s’il s’agit de marcher ou encore de prendre un bus ou un métro. Nous voulons être la plateforme qui vous transporte d’un point A à un point B. »

C’est Dara Khosrowshahi, le pdg d’Uber. Et maintenant Uber veut ubériser la marche à pied et le métro…

Recevez le journal de l’économie numérique tous les jours sur votre boîte email

 

Pouet, Pouet !

Klaxoon, la jeune startup spécialisée dans les outils de collaboration et d’animation de réunions, vient de lever 50 millions de dollars. Adieu Powerpoint, Klaxoon s’est donné pour mission de faire entrer la révolution numérique dans les salles de réunions. L’entreprise bretonne compte 1500 entreprises clientes dont la plupart des grands noms du CAC 40.

Nouvelle acquisition de PayPal dans le domaine du e-commerce avec le rachat de Jetlore, une plateforme d’intelligence artificielle qui permet la personnalisation des parcours clients sur les sites de vente en ligne.

On voit double

Lorsque l’on comptabilise le nombre de téléchargement d’une application mobile donnée, il y a de fortes chances que l’on comptabilise plusieurs fois le même utilisateur. C’est le constat d’une étude réalisée par Tune, plateforme d’analyse des performances mobiles. Ainsi selon Tune, 42 % des téléchargements des applications mobiles seraient en réalité des réinstallations. J’ai désinstallé l’application à un moment parce que je n’étais pas convaincu et je décide finalement de lui donner une nouvelle chance ; je n’avais plus de place sur mon smartphone… sont quelques-unes des raisons de ces installation/désinstallation.

% d’installations qui sont des réinstallations par catégorie d’application mobile (Source Tune)

 

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Le quotidien de la relation client : Genesys, Altice, Skype et Fnac Connect

Naissance d’une supernova technologique

Genesys (740 M$ de CA), l’un des leaders mondiaux des technologies de centres de contacts, rachète son concurrent Interactive Intelligence (390 M$ de CA). La transaction tourne autour de 1,4 milliards de dollars.

Altice (la maison mère de SFR) entre au capital d’Intelcia, le gestionnaire de centre d’appels franco-marocain et prestataire de SFR.

Skype a l’esprit d’équipe

Microsoft devrait lancer Skype Teams, une messagerie collaborative concurrente de Slack. Souvent présentés comme des alternatives à l’email en entreprise, ces nouveaux outils de collaboration permettent, sur le modèle des réseaux sociaux, de lancer des conversations de groupe, d’échanger des messages privés, passer des appels audio ou vidéo…

La Fnac va ouvrir une dizaine de magasins spécialisés Fnac Connect (smartphones, objets connectés, drones…) d’ici 2017.

Blablacar lève 21 millions d’euros auprès du fonds d’investissement russe Baring Vostok. (Maddyness)

Googlepause

Le Top 5 Tendance Cafet’ de la semaine

5 sujets de conversation pour être tendance à la cafet’.

1/ L’iPhone 7 (présentation du nouveau joujou d’Apple ce soir)

2/ La réalité augmentée, la réalité virtuelle (l’après Pokemon Go, le marketing et Pokemon Go…)

3/ Les drônes ( « t’as vu cette vidéo du nouveau Parrot ? »)

4/ Les wearables (des écouteurs sans fil qui mesurent aussi ta fréquence cardiaque)

5/ La blockchain (en désespoir de cause si tu n’as plus aucun sujet de conversation)

Méthodologie : au doigt levé.

(Image Google Dublin)

Qui a dit ça ?

« Il n’y aura aucun licenciement sec chez SFR entre 2014 et 2019. »

C’est Michel Combes, le pdg de SFR, qui a aussi ajouté,« SFR-Numéricable propose des mesures généreuses à ses collaborateurs poussés vers la sortie. » 

PUB@CONTACTDISTANCE.FR

Le premier quotidien des professionnels de l’expérience client

[wysija_form id= »3″]