Et plus si affinités bancaires


Une application de relation client assez originale. Elle semble être inspirée par les applications de rencontre en ligne !

On la doit à la banque américaine Umpqua Bank. La banque propose à ses clients une application (appelée Go-To) à l’intérieur de laquelle sont présentés plusieurs profils de conseillers bancaires, avec leurs expériences professionnelles, leurs centres d’intérêt, leurs expertises spécifiques…

À partir de ces information le client n’a plus qu’à choisir le conseiller qui correspond le mieux à ses attentes. Celui-ci devient alors son conseiller au quotidien. « C’est un moyen de resserrer les liens entre le client et son banquier », explique-t-on chez Umpqua. Ils se marièrent et eurent beaucoup de fonds…

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Cyberattaque dans la distribution au Royaume-Uni. C’est le journal de l’économie numérique du 13 juin 2018

Comme autrefois les banques assuraient que leurs coffres-forts étaient inattaquables, comme les armateurs garantissaient que le Titanic était insubmersible, les e-commerçants certifient que les données qu’on leur confie sont inviolables. Et c’est vrai dans la grande majorité des cas. Néanmoins, l’honnêteté obligerait à afficher sur les sites, à côtés des avertissements RGPD, la mise en garde suivante : vos données sont en sécurité… jusqu’à ce qu’elles ne le soient plus.


Cartes sur table

L’enseigne britannique de distribution de matériel électronique grand public, Dixons Carphone (l’équivalent anglais de Fnac-Darty), vient de révéler avoir été victime d’une attaque informatique. Les pirates auraient eu accès aux données des cartes de paiement de près de 6 millions de ses clients ainsi qu’aux coordonnées personnelles (noms, emails…) de 1,2 millions de clients.

Tout le monde descend

Tesla, le constructeur de voitures électriques haut de gamme, va supprimer plus de 3500 emplois (9 % des effectifs). « Le profit n’est évidemment pas ce qui nous motive. Ce qui nous motive, c’est notre volonté d’accélérer la transition de nos sociétés vers des énergies propres et durables. Mais nous n’y parviendrons qu’à condition de démontrer que nous pouvons être rentable sur le long terme. », a expliqué Elon Musk, le fantasque patron de Tesla, dans une lettre aux salariés. L’industrie automobile fonctionne aussi au principe de réalité.

Axa s’associe à ING pour commercialiser auprès des clients de la banque des produits d’assurance dommages, santé et prévoyance. Les produits seront distribués via l’application mobile d’ING.

Qui a dit ça ?

« Notre volume d’affaires sur smartphone a dépassé le milliard d’euros en 2017 contre 4,6 milliards d’euros tous supports confondus. Notre choix d’investir le mobile dès les années 2000 se révèle payant. Aujourd’hui, nous misons sur le vocal qui pourrait très bien devenir le smartphone de demain. »

C’est Alexandre Viros est directeur général de Oui-Sncf. Il peut arriver, même à la SNCF, que la voix déraille…

L’actualité de l’économie numérique, de la relation client et du e-commerce, tous les jours sur votre boîte email

Le Bitcoin serait contrôlé par la Chine, selon les affirmations de Brad Garlinghouse, le pdg de Ripple, une autre monnaie digitale alternative. « Il y a 4 mineurs en Chine qui contrôlent plus de 50 % du Bitcoin », explique Garlinghouse. Qui contrôle le Ripple ?

Les dieux du stade

La U Arena de Nanterre, à la fois salle de spectacle et stade d’accueil du Racing 92, ouverte en octobre 2017, change de nom pour devenir Paris La Défense Arena. La salle qui par ce contrat de naming porte désormais le nom du quartier d’affaires voisin a une capacité d’accueil (40 000 spectateurs) deux fois supérieure à celle de l’AccorHotels Arena (anciennement palais omnisports de Paris-Bercy).

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Banques : Retour vers le futur ?

Une des plus grosses banque américaine, Bank of America, annonce qu’elle va ouvrir 500 nouvelles agences (financial centers) au cours des 5 prochaines années.

Même si la banque reconnait que les clients se tournent de plus en plus vers des points de contacts en ligne, elle fait remarquer qu’un million de clients continuent de se rendre dans ses agences chaque jour.

Bank of America explique encore que l’agence peut aussi être le lieu pour promouvoir, éduquer et convertir les clients aux outils digitaux.

Good Morning E. Leclerc

Eric Charpentier Morning

Eric Charpentier, fondateur de la néo-banque Morning

La banque Edel, filiale d’E. Leclerc (et du Crédit Coopératif), rachète la néo-banque Morning. La participation d’Edel est encore minoritaire, mais devrait devenir majoritaire dans les mois qui viennent après le rachat progressif des parts du président fondateur Eric Charpentier (qui quitte l’entreprise) et de celles de la Maif.