Droit dans ses bots

Juribot Axa
Axa vient de lancer Juribot, son bot juridique.
 Il s’agit d’un bot donc, d’un assistant automatisé en ligne qui répond aux questions juridiques sur les problèmes de logement (conflit avec un propriétaire, conflits de voisinage, obligations légales du propriétaire…).

On y accède à partir d’une page dédiée sur le site Axa Juste pour vous. Avant de vous fâcher avec vos voisins, sachez que le bot est encore en phase d’apprentissage.

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Cyberattaque dans la distribution au Royaume-Uni. C’est le journal de l’économie numérique du 13 juin 2018

Comme autrefois les banques assuraient que leurs coffres-forts étaient inattaquables, comme les armateurs garantissaient que le Titanic était insubmersible, les e-commerçants certifient que les données qu’on leur confie sont inviolables. Et c’est vrai dans la grande majorité des cas. Néanmoins, l’honnêteté obligerait à afficher sur les sites, à côtés des avertissements RGPD, la mise en garde suivante : vos données sont en sécurité… jusqu’à ce qu’elles ne le soient plus.


Cartes sur table

L’enseigne britannique de distribution de matériel électronique grand public, Dixons Carphone (l’équivalent anglais de Fnac-Darty), vient de révéler avoir été victime d’une attaque informatique. Les pirates auraient eu accès aux données des cartes de paiement de près de 6 millions de ses clients ainsi qu’aux coordonnées personnelles (noms, emails…) de 1,2 millions de clients.

Tout le monde descend

Tesla, le constructeur de voitures électriques haut de gamme, va supprimer plus de 3500 emplois (9 % des effectifs). « Le profit n’est évidemment pas ce qui nous motive. Ce qui nous motive, c’est notre volonté d’accélérer la transition de nos sociétés vers des énergies propres et durables. Mais nous n’y parviendrons qu’à condition de démontrer que nous pouvons être rentable sur le long terme. », a expliqué Elon Musk, le fantasque patron de Tesla, dans une lettre aux salariés. L’industrie automobile fonctionne aussi au principe de réalité.

Axa s’associe à ING pour commercialiser auprès des clients de la banque des produits d’assurance dommages, santé et prévoyance. Les produits seront distribués via l’application mobile d’ING.

Qui a dit ça ?

« Notre volume d’affaires sur smartphone a dépassé le milliard d’euros en 2017 contre 4,6 milliards d’euros tous supports confondus. Notre choix d’investir le mobile dès les années 2000 se révèle payant. Aujourd’hui, nous misons sur le vocal qui pourrait très bien devenir le smartphone de demain. »

C’est Alexandre Viros est directeur général de Oui-Sncf. Il peut arriver, même à la SNCF, que la voix déraille…

L’actualité de l’économie numérique, de la relation client et du e-commerce, tous les jours sur votre boîte email

Le Bitcoin serait contrôlé par la Chine, selon les affirmations de Brad Garlinghouse, le pdg de Ripple, une autre monnaie digitale alternative. « Il y a 4 mineurs en Chine qui contrôlent plus de 50 % du Bitcoin », explique Garlinghouse. Qui contrôle le Ripple ?

Les dieux du stade

La U Arena de Nanterre, à la fois salle de spectacle et stade d’accueil du Racing 92, ouverte en octobre 2017, change de nom pour devenir Paris La Défense Arena. La salle qui par ce contrat de naming porte désormais le nom du quartier d’affaires voisin a une capacité d’accueil (40 000 spectateurs) deux fois supérieure à celle de l’AccorHotels Arena (anciennement palais omnisports de Paris-Bercy).

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Mon entreprise a une image… A-t-elle une voix ? C’est le journal de l’économie numérique du 31 mai 2018

Elles avaient l’image, il ne leur manquait plus que le son. On veut bien entendu parler des marques. Les assistants vocaux vont-ils bouleverser la communication des marques ? Le nouveau marketing passera-t-il pas la voix ? Les marques vont-elles finir par nous casser les oreilles ? Notre réponse : pouet ! pouet !


Pétage de plombs

Le médiateur national de l’énergie envoie, dans son dernier rapport, les fournisseurs d’énergie au poteau (électrique). L’autorité indépendante chargée de la défense des consommateurs révèle que les litiges entre les entreprises du secteur de l’énergie et leurs clients ont augmenté de 19 % en 2017 par rapport à 2016. Le médiateur y va fort et parle notamment de « pratiques commerciales douteuses » (démarchage trompeur ou déloyale). Plus fort encore, l’autorité de l’énergie note que certains fournisseurs ne maîtrisent pas les bases de leur métier : « savoir facturer, traiter efficacement les réclamations, et rembourser rapidement ». Le médiateur pointe en particulier le fournisseur de gaz et électricité italien, ENI, avec un taux record de 207 litiges pour 100 000 contrats. Edf, meilleur élève de la classe s’en sort avec 34 litiges enregistrés pour 100 000 contrats (85 pour Engie et 61 pour Direct Energie).

Constat à l’amiable

Blablacar lance Blablasure une offre d’assurance auto pour ses clients (ses membres comme on dit chez le leader du covoiturage). Le produit est conçu en partenariat avec Axa. La souscription se fait entièrement en ligne. « Notre ambition est de devenir l’assureur préféré de l’économie des plateformes », explique Guillaume Borie, le directeur de l’innovation d’Axa.

Parlez dans le micro

Quelle voix a mon entreprise ? Avec l’arrivée (massive ?) des enceintes vocales intelligentes dans les foyers, les directions marketing vont peut-être devoir se poser la question. « Les marques doivent se faire à l’idée que la personnalité de leur marque réside aussi dans leur voix », explique Jennifer Wilson, la fondatrice de l’agence digitale Lean Forward. « Est-ce une voix de femme ? Une voix d’homme ? Est-ce qu’elle parle vite ? Est-ce qu’elle a un accent ? Est-ce qu’elle s’exprime de façon soutenue ? », sont des questions auxquelles il va falloir désormais répondre. Ou alors c’est Google et Amazon qui choisiront pour vous ! (Cmo)

Qui a dit ça ?

« Nous travaillons maintenant sur ce que nous appelons, Uber en tant que plateforme. Nous voulons être là, que vous ayez besoin de prendre une voiture, de partager une voiture, de prendre un vélo, ou même s’il s’agit de marcher ou encore de prendre un bus ou un métro. Nous voulons être la plateforme qui vous transporte d’un point A à un point B. »

C’est Dara Khosrowshahi, le pdg d’Uber. Et maintenant Uber veut ubériser la marche à pied et le métro…

Recevez le journal de l’économie numérique tous les jours sur votre boîte email

 

Pouet, Pouet !

Klaxoon, la jeune startup spécialisée dans les outils de collaboration et d’animation de réunions, vient de lever 50 millions de dollars. Adieu Powerpoint, Klaxoon s’est donné pour mission de faire entrer la révolution numérique dans les salles de réunions. L’entreprise bretonne compte 1500 entreprises clientes dont la plupart des grands noms du CAC 40.

Nouvelle acquisition de PayPal dans le domaine du e-commerce avec le rachat de Jetlore, une plateforme d’intelligence artificielle qui permet la personnalisation des parcours clients sur les sites de vente en ligne.

On voit double

Lorsque l’on comptabilise le nombre de téléchargement d’une application mobile donnée, il y a de fortes chances que l’on comptabilise plusieurs fois le même utilisateur. C’est le constat d’une étude réalisée par Tune, plateforme d’analyse des performances mobiles. Ainsi selon Tune, 42 % des téléchargements des applications mobiles seraient en réalité des réinstallations. J’ai désinstallé l’application à un moment parce que je n’étais pas convaincu et je décide finalement de lui donner une nouvelle chance ; je n’avais plus de place sur mon smartphone… sont quelques-unes des raisons de ces installation/désinstallation.

% d’installations qui sont des réinstallations par catégorie d’application mobile (Source Tune)