Le journal de l’économie numérique du 14 mai 2018

Un journal du jour dans laquelle on frappe dans la main du patron de Salesforce et où on emmène les enfants manger chez Mc Do. Demain on fera le contraire.


En bloc

La banque HSBC affirme avoir réalisée la première transaction de commerce international avec ING Bank en utilisant la technologie blockchain.L’opération a été menée pour le compte de l’entreprise agroalimentaire Cargill. Selon HSBC, l’utilisation de la blockchain dans ce contexte (type lettres de crédit) permet de simplifier les procédures de transaction et de réduire les risques de fraude.

Un avion dans les nuages

Contrat majeur dans le cloud. Ryanair va héberger l’essentiel de ses infrastructures informatiques dans le cloud d’Amazon, Amazon Web Services. La compagnie aérienne fermera ainsi la plupart de ses propres data center.

Dehors !

Apple retire de son store les applications qui partagent la localisation des utilisateurs sans leur consentement. Les entreprises concernées devront corriger ces fonctionnalités avant de pouvoir soumettre à nouveau leur application à l’Apple Store.

La banque espagnole Santander travaille au lancement d’une banque en ligne au Royaume-Uni. Ce nouvel acteur de la banque mobile viserait en priorité les PME.

Qui a dit ça ?

« L’Intelligence Artificielle va devenir la force de transformation la plus puissance des sociétés technologiques. »

C’est Abhay Parasnis, le vice-président et directeur de la technologie d’Adobe. Que la force de l’AI soit avec toi…

Les visiteurs

Les salons Stratégie Clients et E-Marketing Paris qui se sont déroulées conjointement les 10 au 12 avril dernier, ont attiré cette année 16 120 visiteurs (soit 4 % de plus qu’en 2017).

Contrat de confiance

En quelques phrases prononcées à la conférence Connect 18, une petite leçon de business à l’ère numérique par Marc Benioff, le patron de Salesforce. « Si vous voulez innover à grande échelle vous devez être très clairs sur vos valeurs. Que voulez vous faire de votre entreprise ? ». Et à l’ère de l’économie numérique, la valeur la plus importante pour une entreprise qui souhaite se développer, c’est la confiance. Benioff prend l’exemple de Facebook : « Quelle est leur plus grande valeur ? », se demande-t-il ? Ils veulent connecter le monde, mais que font-ils de la confiance ? poursuit-il. « Il n’est pas évident pour chacun d’entre nous que la confiance soit la principale valeur de Facebook. » Peut-être sont-ils intéressés uniquement par leur produit, suggère-t-il.

Un mois et demi après son lancement, le service de livraison de courses à domicile de l’enseigne E.Leclerc, Leclerc chez moi, dessert désormais tout Paris intramuros.

Faites des enfants !

Quand l’expérience client a tout à voir avec l’expérience jeune parent. Pub efficace de Mc Donalds par l’agence Leo Burnett London.

 

Publicité dans la newsletter

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Amazon veut entrer dans les centres d’appels

Amazon Alexa
Selon le site The Information, Amazon Web Service développerait une suite d’outils cloud à destination des centres d’appels. Cet ensemble d’outils comprendrait l’assistant vocal intelligent Alexa pour répondre aux demandes téléphoniques, l’interface de conversation (bot) Lex pour les interfaces textes, et Polly, un service qui convertit le texte en audio (réponse vocale à une demande écrite).

Amazon aurait ainsi convoqué toute sa famille (de l’intelligence artificielle) pour s’imposer comme nouvel acteur technologique des centres de contacts.

La nouveau produit pourrait être annoncé avant la fin du mois de mars.

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Interactive Intelligence : « les clients veulent du cloud ! »

On peut être une grosse entreprise américaine, être côté au Nasdaq, compter plus de 6000 clients à travers le monde, et se réinventer en permanence.

Interactive Intelligence Mickael Perrot

  Mickael Perrot, expert cloud Interactive Intelligence

« On a complètement réécrit notre modèle de plateforme pour centre de contacts », explique Mickael Perrot lorsqu’il présente PureCloud Engage le nouveau service cloud d’engagement clients d’Interactive Intelligence. Mickael Perrot est l’expert cloud d’Interactive Intelligence. « On profite des capacités du cloud d’Amazon, qui nous offre des puissances de calcul infinies. »

Interactive Intelligence a en effet choisi le cloud d’Amazon Web Services et son architecture de micro-services pour son nouveau service de centre de contacts. « Cette architecture micro-service nous permet de décomposer les fonctionnalités que l’on s’attend à retrouver dans le centre de contact (routage, SVI, enregistrement des appels, prédictif, gestion de la qualité, reporting…) en un ensemble d’applications autonomes, indépendantes les unes des autres », précise Mickael.

« On peut ainsi démarrer ou modifier une composante sans implication sur la plateforme complète. Pour nos clients c’est une flexibilité totale. »

Au-delà de la flexibilité, c’est aussi un gros avantage en matière de sécurité et de fiabilité, poursuit Mickael, « une panne sur un micro-service n’impacte pas l’ensemble de la plateforme. Amazon est même capable de détecter la panne d’un composant et de le réparer immédiatement. »

Interactive Intelligence

« Ce qu’on propose en réalité c’est un ensemble de micro-projets, un package de services que chaque référent métier à l’intérieur de l’entreprise va s’approprier. » Et Mickael de reparler d’autonomie, cette fois appliquée à l’utilisateur. « Notre objectif c’est de rendre le client autonome sur la solution. »

Et c’est ce que le client attend, selon Mickael. « Ils nous disent qu’ils veulent se libérer des rigidités internes. On ne veut plus de nos serveurs ! On veut du cloud ! »