Donner de la voix

Google Mini
Google devrait offrir une Google Home (son enceinte connectée) à chaque foyer américain.
 C’est le conseil de la banque Morgan Stanley à son client Google (Alphabet). C’est le meilleur moyen pour Google de défendre son business publicitaire face au rival Amazon et à son offensive sur la voix avec son enceinte maison Alexa.

Le e-commerce passera par la voix, c’est une évidence pour Morgan Stanley, la question est donc bien de savoir si Google sera en mesure de participer à la bataille de la monétisation du commerce vocal. Il s’agit, ni plus ni moins, de répéter la même stratégie que Google a adopté avec son système d’exploitation mobile Android. Selon Morgan Stanley, offrir une petite enceinte connectée à chaque foyer américain coûterait environ 3,3 milliards de dollars… Rien du tout quand on s’appelle Google.

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Le journal de l’économie numérique du 4 mai 2018

Bonjour,
Un journal du jour dans lequelle on travaille à la (block)chain(e) et où on fête le travail. Est-ce bien raisonnable à la veille du week-end ?

 

Amazon AlexaÉtat des ventes

En 2018, 63 % des ventes en ligne en France sont encore réalisées depuis un ordinateur (contre 71 % il y a 2 ans), selon la dernière étude Salesforce sur les achats en ligne. Seules 37 % des transactions e-commerce passent par un appareil mobile (29 % pour les smartphones et 8 % pour les tablettes). Le smartphone est néanmoins le premier appareil utilisé pour naviguer sur les sites de e-commerce (55 % du trafic contre 38 % à l’ordinateur et 7 % aux tablettes). La durée de visite moyenne est aux alentours de 5 minutes (on a perdu 1 minute en 2 ans). Enfin, les réseaux sociaux ne comptent que pour 4 % du trafic des sites de e-commerce. (Shopping index Salesforce – Q1 2018)

Part de marché des commandes en ligne en France par mode d’accès

Ecommerce France par appareil

 

Paye ton réseau

Instagram a commencé à déployer auprès de certains utilisateurs (notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Unis), l’accès à un module de paiement intégré. Celui-ci permet de régler un service ou un achat directement depuis le réseau social. La plateforme de réservation de restaurants Resy est l’une des premières entreprises à utiliser le service.

Paye ta voix

40 000 c’est, selon Amazon, le nombre d’applications disponibles au catalogue de son assistant vocal Alexa. Par ailleurs, le e-commerçant offre désormais la possibilité aux développeurs d’applications de les commercialiser en proposant des contenus payants dans son magasin Alexa dédié. A titre de comparaison (mais comparaison n’est pas raison), l’App Store, le magasin d’applications mobile d’Apple, compterait 2 millions d’applications.

 

Nice Ltd poursuit sa politique d’acquisition et annonce le rachat de l’américain Mattersight, entreprise spécialisée dans l’analyse des conversations clients.

 

Qui a dit ça ?

« Pour notre site marchand Galerieslafayette, j’ai fixé aux équipes l’objectif d’y proposer le million et demi de références de notre magasin amiral parisien à horizon 2020, pour y réaliser 10 % de ventes en ligne. »

C’est Nicolas Houzé, le directeur général des Galeries Lafayette et du BHV Marais. Il y a un capitaine à bord du vaisseau amiral…

 

Espace partenaire

Mettez en avant vos événements, vos initiatives ou innovations dans l’espace partenaire de La lettre ContactDistance.

Demande des tarifs publicitaires

Espace partenaire

Pas intéressé

La blockchain ne passionne pas les directions informatiques. C’est ce que révèle la dernière étude Gartner auprès des directeurs informatiques. Sur un échantillon de plus de 3000 professionnels de l’informatique, seul 1 % déclare avoir déjà déployé un projet blockchain. La très grande majorité (77 %) avoue n’avoir aucun projet en la matière. Parmi eux 34 % vont même plus loin en répondant n’avoir aucun intérêt pour le sujet. Pour essayer d’expliquer ce désintérêt, Gartner pointe la défiance des informaticiens face à une technologie qui a historiquement été portée par une communauté non-conformiste et « libertaire ». Pas de Black Blocs au service informatique.

Fête du travail

LinkedIn fête ses 15 ans. Le réseau social professionnel aux 400 millions de membres, racheté par Microsoft en 2016, a été lancé en mai 2003.

Vidéo club

La patronne de YouTube, Susan Wojcicki, a révélé que chaque mois 1,8 milliards d’utilisateurs se connectaient sur YouTube. Un chiffre qui tout en étant astronomique, ne comprend pourtant pas les internautes qui visionnent des vidéos sans être connectés.

Pub ou pas pub

Un spot de pub pour ceux qui n’aiment pas la pub mais qui aiment les pub Ikea.

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Questions pour une intelligence artificielle : le match Google, Siri, Cortana et Alexa

Ce ne sont peut-être pas encore nos meilleurs copains / copines, ni nos amis imaginaires préférés, pourtant on commence à s’habituer à leur parler tous les jours. Ils sont logés dans nos smartphones ou dans des petites enceintes portables. Eux ce sont les assistants personnels digitaux, j’ai nommé : Google Assistant, Cortana, Siri et Alexa.

Google Home

Google Home

Ces 4 intelligences artificielles sont-elles plus artificielles qu’intelligentes et qui parmi les 4 est la plus « intelligente » ?

Pour le savoir l’agence marketing Stone Temple a posé les 5000 mêmes questions à chacun des 4 assistants digitaux et enregistré les taux de réponse et jugé de la qualité des réponses (correcte et complète).

Alexa amazon echo

Alexa dans l’enceinte Amazon Echo

 Les taux de réponses

Taux de réponse des assistants digitaux

Selon cette étude, Google reste le roi de la réponse. Mais Cortana (Microsoft) reste relativement proche des performances du roi, tandis que Siri (Apple) et Alexa (Amazon) déçoivent.

A titre de comparaison Stone Temple a posé les mêmes questions au moteur de recherche Google. Et ce bon vieux moteur web s’en sort encore mieux que n’importe lequel des assistants virtuels.

(Stone Temple)

Amazon veut entrer dans les centres d’appels

Amazon Alexa
Selon le site The Information, Amazon Web Service développerait une suite d’outils cloud à destination des centres d’appels. Cet ensemble d’outils comprendrait l’assistant vocal intelligent Alexa pour répondre aux demandes téléphoniques, l’interface de conversation (bot) Lex pour les interfaces textes, et Polly, un service qui convertit le texte en audio (réponse vocale à une demande écrite).

Amazon aurait ainsi convoqué toute sa famille (de l’intelligence artificielle) pour s’imposer comme nouvel acteur technologique des centres de contacts.

La nouveau produit pourrait être annoncé avant la fin du mois de mars.