Armatis confirme l’ouverture d’un centre de contacts à Auxerre

Le groupe Armatis vient de signer, avec le conseil régional de Bourgogne, le conseil général de l’Yonne et la ville d’Auxerre, un protocole d’accord pour l’ouverture d’un centre de contacts à Auxerre.

Auxerre sera le 7ème centre d’appels du groupe qui confirme ainsi sa volonté de développement sur le territoire français. L’ouverture est prévue en janvier 2009, date à partir de laquelle l’entreprise s’engage à créer 400 emplois en 3 ans. Le nouveau centre d’appels portera la capacité totale de production de l’entreprise à 2800 postes de travail.

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Alice : 550 salariés inquiets du sort du centre d’appel de Bordeaux

L’annonce de la vente de sa filiale Alice par Telecom Italia provoque le trouble au centre d’appel de l’opérateur à Bordeaux.

Les 550 salariés ignorent quel sera l’avenir du site. Plusieurs repreneurs se sont manifestés parmi les opérateurs concurrents; le cablo-opérateur Numericable est présenté comme l’acheteur le plus probable.

Quelque soit le nouvel actionnaire, les salariés craignent, en définitive, que celui choisisse de délocaliser l’activité bordelaise.

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

B2S Rennes : part vite et ne revient pas

Il y a quelques mois encore, la direction de B2S parlait d’un simple déménagement de l’activité de B2S Rennes sur le site du Mans. Aujourd’hui, chez B2S on ne parle plus de délocalisation mais de cessation d’activité de l’unité bretonne.

Près de 84 salariés sont touchés par cette fermeture. Maxime Didier, le pdg du groupe, assure que des solutions de reclassements seront proposés à tous les salariés.

Teleperformance se sépare des sociétés ISM et IDCC

Téléperformance vient d’annoncer qu’il cédait les participations majoritaires qu’il détenait dans les organismes de formation ISM (Institut Supérieur du Marketing) et IDCC (Institut du Call Center).

Les deux sociétés représentent un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros. Elles rejoignent le groupe EFE (Edition Formation Entreprise) spécialiste des activité de formation.

Pour Téléperformance, l’objectif est de se recentrer sur son cœur de métier, les centres de contacts.

A la découverte du homeshoring

3 spécialistes de la relation client vous invitent à découvrir les avantages du homeshoring à l’occasion d’un petit déjeuner.

Easycare, spécialiste du homeshoring, Easyphone l’éditeur de solutions logicielles et filiale française d’Altitude Software, ainsi que l’intégrateur GEN-IP se sont donnés rendez-vous le vendredi 14 mars à l’hôtel Warwick (Paris) sur le thème du homeshoring, de ses atouts et des technologies associées.

Au programme, réduction de coûts, flexibilité et responsabilité sociale à la lumière du homeshoring.

Site internet : ici

Armatis : une croissance de 43 % et le prix de l’Ambition 2008

Le groupe Armatis a remporté le prix de l’Ambition 2008 pour la région Ile de France-Centre.

Le prix, organisé par la Banque Palatine et la Tribune, en partenariat avec HEC est destiné à valoriser les entreprises particulièrement performantes en matière de croissance, de développement international ou de reprise/transmission. Armatis a été récompensé dans la catégorie « croissance ».

L’entreprise  a réalisé une croissance de 43 % de son chiffre d’affaires en 2007 et prévoit de doubler celui-ci d’ici 2010 pour atteindre 150 millions d’euros.

Contrairement à certains de ses concurrents, le groupe à choisit d’assurer son développement en France. Au cours des 5 dernières années, 5 nouveaux sites ont vu le jour en région  :  Calais, Boulogne-sur-mer, Châteauroux, Caen et Nevers en début de mois.

Sur cette stratégie de croissance, Denis Akriche, le pdg d’Armatis, déclarait dans une interview à BFM TV : « le fait de ne pas délocaliser nous permet d’entretenir des relations sociales de qualité basées sur la confiance et donc une stabilité de nos équipes« .

Le service client de Toyota distingué : Acticall au volant

Les trophées Qualiweb / Stratégies 2008 ont récompensé le service client de Toyota pour sa gestion des emails et des réclamations client (catégorie automobile). Le constructeur japonais obtient une note de 84,25 /100 contre une moyenne de 51 dans la catégorie.

Toyota travaille depuis 2002 avec Acticall pour la gestion de son centre de contacts.

La stratégie choisit par Acticall et son client est basée sur la personnalisation du traitement des demandes; ainsi toute automatisation des réponses est proscrite.

Véritable centre multicanal, le service assure la gestion et le suivi des demandes email, téléphone, fax et courrier; ce qui nécessite des chargés de clientèle polyvalents, capables de faire preuve d’une maîtrise à la fois de la communication orale et écrite.

118 et compagnie : les renseignements ne paient plus

En 2 ans, le marché des renseignements téléphoniques (numéros en 118) est passé de 270 millions d’appels (à l’époque glorieuse du 12) à 140 millions d’appels. Les consommateurs se seraient massivement reportés vers internet.

21 opérateurs se partagent un marché dominé par « Le numéro » qui revendique 50 % de part de marché, suivi par Orange et PagesJaunes.

Au cours de la même période, le site internet de PagesJaunes a connu une progression fulgurante avec 820 millions de visites en 2007.