Le big data c’est fini. Place à l’analyse des données.

A peine s’est-on familiarisé avec l’expression big data qu’on nous en annonce la fin. Pour être plus juste, ce qu’on nous dit c’est que la question centrale n’est pas celle des big data mais l’analyse des big data. Les enjeux et les marchés à valeur ajoutés sont d’abord dans l’analyse avant la collecte.

Des milliards d’appareils connectées. Des données collectées par milliards de milliards. Pourtant 99,5 % des données collectées par les entreprises ne seraient jamais analysées. (MIT Technology Review)

Ce n’est pas de big data dont on a besoin mais de big interprétation. (Graham Gillen – Search Technologies)

Côté métiers, les recruteurs seront avides non plus de simples analystes de données mais d’acteurs qui seront capables de les raconter, de les expliciter en communiquant efficacement à propos de leurs analyses et de leurs résultats.  (Elsa Trujillo – Microsoft)

L’enjeu de l’analyse de données c’est l’automatisation de 50 % des processus manuels. (Cisco)

 

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Relation client digitale : petit lexique pour survivre en 2015

La relation client fait sa métamorphose digitale. Son lexique n’est pas épargné. De nouveaux mots ou concepts apparaissent chaque jour. Ce nouveau vocabulaire de la relation client numérique est-il clair pour chacun d’entre nous ? Serait-on capable de définir en une ou deux phrases ces mots de la nouvelle relation client ? On tente le coup.

Lire la suiteRelation client digitale : petit lexique pour survivre en 2015

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Les 10 cadeaux les plus offerts à Noël 2014 par les clients Amazon en France

Amazon a listé les 10 cadeaux les plus commandés au mois de décembre 2014 en France. Les jeux vidéo trustent l’essentiel du classement. Le Kindle, la liseuse d’Amazon, s’accorde une belle troisième place.

Le Père Noël est un grand joueur (lorsqu’il commande sur Amazon). 6 jeux vidéo dans les 10 premiers cadeaux les plus offerts ce Noël : Just dance 2015, GTA V, Tomodachi life, Pokémon rubis omega, Pokémon saphir alpha, Super smash bros.

Les 4 places restantes du top 10 sont occupées par le Kindle Paperwhite (3ème), la Google Chromecast (9ème), les chèques cadeaux Amazon (7ème place) et le dernier album de Laurent Voulzy et Alain Souchon (10ème place).

À noter qu’aucun livre ne figure dans le top 10 du plus grand libraire mondial.

Au-delà de ce classement, Amazon, avec ce Noël 2015, a poussé encore plus loin les frontières du e-commerce et défini de nouvelles normes sur lesquelles chaque e-commerçant va devoir s’aligner s’il souhaite rester dans la bataille.

Les nouvelles frontières du e-commerce en 2015 selon Amazon  :

  • livraison le même jour que la date de commande
  • la livraison gratuite : 10 millions de nouveaux client ont souscrit au programme « premium » d’Amazon qui permet de bénéficier de la livraison gratuite
  • livraison dimanche compris : 100 villes américaines bénéficient de la livraison le dimanche
  • Mobile : 60 % des clients (US) auraient utilisé un appareil mobile pour commander à Noël.

 

Le pantalon avec une protection intégrée contre le vol de données

rfid2C’est un pantalon digne de la garde-robe de James Bond. Si vous ne voulez pas vous faire voler les données de votre carte bancaire, de votre smartphone ou de tout autre objet que vous placez habituellement dans votre poche, ce jean est aussi fait pour vous.

Aujourd’hui n’importe qui (pourvu qu’il soit animé de mauvaises intentions) peut, avec un simple appareil RFID, récupérer des données à distance. J’approche l’appareil RFID de la poche de votre pantalon qui abrite votre smartphone et je capture vos données personnelles. Sans violence, sans contact et sans même que vous vous en soyez rendu compte.

Betabrand, une marque de prêt-à-porter, et Norton, un des spécialistes de la sécurité informatique, se sont associés pour proposer une parade à ce cyber-banditisme : un jean muni d’une poche spéciale pour bloquer les ondes RFID.

A l’heure des objets connectés, c’est l’objet déconnecté par excellence.

Webhelp développe son implantation à Compiègne

C’est le Maire de Compiègne, Philippe Marini, qui l’annonce, « Webhelp va renforcer son centre d’appel de Compiègne qui devrait atteindre les 650 emplois d’ici 3 ans. »

Philippe Marini confirme également que la vente du terrain nécessaire à l’extension du site a été décidée.

Webhelp a ouvert son premier centre d’appels à Compiègne en 2011. Le site actuel de 3500 m2 emploie déjà 400 personnes.

marini

(Photo BG CONCEPT)

L’ABC des service clients (version Google)

A quelles marques l’expression « service clients » est-elle associée ?

On a fait le test sur Google. De A à Z.

On a d’abord tapé « service clients » dans la barre de recherche Google suivi d’un espace. Puis d’un A, d’un B… réalisé sans trucage et totalement inutile (?).

1- Association spontanée : service clients + espace

Les opérateurs en tête. Il manque Numericable. Bon ou mauvais signe ? Il faut dire aussi que Google ne suggère que 4 choix.

1abc

 

2- Service clients de A à Z

2abc

  • Air France
  • Appel
  • Amazon
  • Asos
  • Bouygues
  • Cdiscount
  • Canal Plus
  • Colissimo
  • Canalsat
  • Darty
  • DHL
  • Direct Energie
  • Dolce gusto
  • EDF
  • ebay
  • Eurostar
  • Eni
  • Free
  • Fdj
  • Fnac
  • Groupon
  • GDF
  • GDF Suez
  • Go Voyage
  • Habitat
  • HSBC
  • HP
  • Hertz
  • Ikea
  • Iberia
  • Idtgv
  • Justfab
  • Jetairfly
  • Jules
  • Journal La Croix
  • Kiabi
  • Kaspersky
  • Kobo
  • Kia
  • La Poste
  • La Poste Mobile
  • LCL
  • La Redoute
  • Monoprix
  • Marionnaud
  • Numericable
  • Nrj Mobile
  • Navigo
  • Nissan
  • Orange
  • Opodo
  • Paypal
  • Peugeot
  • Prixtel
  • Q-Park
  • Quick
  • Quatrem
  • RATP
  • Renault
  • Ryanair
  • SFR
  • Sosh
  • SNCF
  • Transavia
  • TNT
  • Thermomix
  • UPS
  • UGC
  • Uber
  • Ubisoft
  • Virgin mobile
  • Vinci autoroutes
  • Veolia
  • Vente privée
  • Western union
  • Wiko
  • Wibox
  • Weightwatcher
  • Xbox
  • Xl Airways
  • Xerox
  • Yahoo
  • Yves Rocher
  • Yoox
  • Zara
  • Zooplus
  • Zalando
  • Zoomici

 

 

 

Le centre d’appels de Airbnb : WAOUH !

Airbnb, la florissante entreprise américaine spécialisée dans les locations saisonnières entre particuliers, vient d’ouvrir de nouveaux bureaux à Portland qui hébergeront sont service clients international.

Airbnb nous laisse visiter ce nouveau centre d’appels qui, il faut l’avouer, ne ressemble pas tout à fait aux centres de contacts clients traditionnels.

Pas de travail postés. Les employés du centre d’appels peuvent se déplacer d’un espace à l’autre pour traiter les appels clients. Il n’y a pas non plus de bureaux personnels. Chacun choisit son environnement en fonction de ses goûts ou de ses envies.

airbnb1

airbnb2

 

airbnb4

(Source : Designboom.com)

Photos : Jeremy Bittermann

 

Avaya équipe 75 % des centres d’appels marocains

Avaya part à la conquête de l’Afrique et fait du Maroc sa tête de pont. On pourrait résumer ainsi la stratégie du géant américain des communications d’entreprises et des solutions pour centres de contacts.

Hatem Hariri, Directeur Général Avaya en Afrique se dit convaincu que « l’Afrique est le continent d’avenir, celui qui offrira au monde les opportunités d’affaires de demain. Nous sommes déterminés à jouer un rôle central dans cette révolution technologique et économique du continent ».

Et de fait, Avaya revendique 70 % de part de marché en Afrique (l’entreprise équiperait même 75 % des centres d’appels marocains) et annonce une croissance de 65 % sur le continent pour 2014.

Avaya commercialise ses offres en Afrique au travers d’un réseau de revendeurs et de filiales que l’entreprise entend bien renforcer encore dans les années qui viennent.

(Source : L’Économiste)

21 millions de Français n’achètent pas en ligne

Les Français ont dépensé 51 milliards d’euros en ligne en 2013, soit un panier moyen annuel de 1503 euros par acheteur. Ce chiffre devrait encore progresser en 2014 pour atteindre 1620 euros par acheteur. Le e-commerce se porte bien.

Néanmoins aujourd’hui 21,3 millions de Français (qui ont accès à internet) n’achètent pas en ligne. Ce qui pourrait apparaître comme une mauvaise nouvelle est en réalité un formidable réservoir de croissance pour le e-commerce.

Le commerce en ligne n’a pénétré que 60 % de la population connectée à internet. Il reste donc aux acteurs du e-commerce (il y a 144 000 site actifs en France) à convaincre encore 40 % de la population.

NonEcommerce

 (Source : Ecommerce Europe – E-commerce report décembre 2014)