Pour Adidas, les investissements pub et marketing doivent être évalués sur le long terme

Les investissements publicitaires et marketing doivent-ils uniquement être observées sous le prisme du retour sur investissement immédiat ?

On ne le croit pas (ou plus) chez Adidas. Simon Peel, le directeur des investissements médias de la marque aux trois bandes explique dans Marketing Week, « quand j’ai rejoint l’entreprise on ne parlait que rapport coût-efficacité. Aujourd’hui nous essayons de changer cet état d’esprit en considérant les investissements médias et marketing comme des investissements de croissance à long terme. ».

Pour Peel « si on ne regarde que les indicateurs de rapport coût-efficacité, on s’enferme dans une vision de court terme. On a l’impression de faire un super travail efficace, mais en réalité quand on regarde les résultats en termes d’impact commercial, on n’a pas fait un si bon travail que ça. »

La publicité digitale n’est pas innocente dans cette apparente efficacité, poursuit Simon Peel, « On est devenu obsédé par ce qui était le plus visible avec le numérique pour miroir déformant. »