Uber met la table

Après Uber le taxi, Uber le livreur de repas, Uber l’épicier ? C’est semble-t-il la prochaine ambition du spécialiste du transport urbain et de la livraison. « Avec Uber Eats nous sommes devenus les spécialistes de la livraison de repas. Il faut regarder désormais la livraison de produits d’épicerie comme un prolongement naturel de cette activité. », a expliqué Dara Khosrowshahi, le pdg d’Uber.

L’objectif ultime d’Uber, si l’on écoute toujours Khosrowshahi, est de devenir le grand ordonnateur de nos repas. « Manger c’est quelque chose que l’on fait 3 fois par jour. Quelqu’un doit organiser cette activité pour toute la population urbaine. Et je pense que ça peut être nous. ». Comment faisait-on pour manger avant Uber ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !

Laisser un commentaire