La publicité est-elle une activité honteuse ?


Faut-il avoir honte de faire et vendre de la publicité ? C’est un peu la question posée par David Sable, le pdg de l’iconique agence de pub américaine Y&R (Young & Rubicam).

« Est-ce qu’Amazon vend des algorithmes ou de la publicité ? Quand je les ai rencontrés, je n’ai pas parlé au directeur des algorithmes, j’ai parlé au gars qui vendait de la publicité. Si vous regardez Facebook, qu’est-ce qu’ils vendent ? De la pub. Le truc marrant c’est que tout le monde gagne sa vie en vendant de la publicité et pourtant les gens dans l’industrie de la pub ont honte de dire qu’ils le font. Les notions d’algorithme, de ciblage et de données ne sont pas nouvelles, elles ont toujours fait partie de nos pratiques » 

(The Drum)

Jacques Séguéla écrivait déjà la fin des années 70, « Ne dites pas à ma mère que je suis dans la publicité, elle me croit pianiste dans un bordel. »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone

Recevez gratuitement Numériq'1 : La newsletter qui vous raconte tous les jours en 1 minute l’actualité de l’économie numérique, de la relation client, du marketing et du e-commerce :  JE M'ABONNE !