Salesforce veut que nous parlions à nos bases de données (et gentiment si possible)


Et si on communiquait avec nos bases de données sur le mode de la conversation ?

C’est ce que propose Salesforce avec le lancement (en version beta) de « Conversational Queries » (requêtes dialoguées ou requêtes conversationnelles dans une traduction approximative).

Il s’agit d’utiliser le moteur analytics du CRM Salesforce (Einstein) comme on utiliserait Google, avec des requêtes formulées en langage courant, des mots clés ou une phrase (par exemple, « Montre-moi les ventes par distributeur dans le Sud-Ouest »).

Einstein, à partir de cette requête, va proposer une réponse immédiate sous forme de graphique ou de diagramme.

C’est un peu Excel qui aurait rencontré Google et IBM Watson. Vous pouvez muter votre Data Scientist à la compta.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone
Recevez le journal de l'économie numérique tous les jours sur votre boîte email JE M'ABONNE !