Qui a dit ça ?

« Les réseaux sociaux nous ont ouverts à de nouveaux publics. Les tweets et les avis positifs en ligne sur l’A380 nous ont amenés à nous intéresser aux passagers de nos avions, par exemple. Nous avons découvert qu’ils pouvaient être prescripteurs auprès des compagnies aériennes. »

C’est Thierry Collin, directeur des solutions digitales chez Airbus. A la fin c’est le consommateur final qui est le consommateur final…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone