Les 4P à l’heure du marketing digital

Ressortez un instant vos cours de marketing. Reportez-vous au tout premier chapitre. Celui sur les 4p. Vous vous souvenez ? Mais si, c’est presque le seul chapitre que l’on a retenu : la règle des 4P en marketing.

4P marketing
Elle dit quoi cette règle ?
toute stratégie marketing se construit autour de 4 ingrédients, 4 mots qui commencent par la même lettre (pfouu ! c’est trop simple le marketing), le P en l’occurrence. Pour ceux qui auraient ratée le premier cours on vous les rappelle : Produit, Prix, Promotion, Point de vente.

Ces 4P du marketing mix datent, dit-on, des années 40. Depuis, certains se sont amusés à compliquer un peu les choses en ajoutant d’autres P à la liste originelle. On a eu le droit jusqu’à 15P. Le premier chapitre de votre cours de marketing a pris du galon !

Christi Olson de Microsoft propose, dans un article récent, de revenir à une liste resserrée de 4P, de substituer aux 4P canal historique, les 4P de l’ère du digital.

Quels sont les 4P digitaux retenus par Christi Olson ? 

Partout et en Permanence 

Le point de vente identifié dans l’espace (une adresse géographique) et dans le temps (horaires d’ouvertures) a laissé place à un environnement totalement inédit. L’espace physique s’enrichit d’un espace digital où le client peut faire ses achats d’où il veut et quand il veut. Le marketing doit répondre à cette nouvelle donne et permettre au client de s’engager avec la marque partout et en permanence.

Personnel

La consommation de masse et le marketing de masse ne sont plus adaptés à l’ère de l’internet, explique Christi Olson. Le client est désormais en mesure de rechercher le produit le plus proche de ses besoins, celui qui répond le plus précisément à ses attentes. Le client attend que l’entreprise avec qui il interagit le reconnaisse et connaisse ses choix.

Prédictif

Big data, machine learning, intelligence artificielle… Les pouvoirs des professionnels du marketing sont démultipliés. Les nouvelles technologies à leur disposition leur donnent même le pouvoir de prévoir le futur. Les hommes (et les femmes) du marketing sont devenus des super-héros. Même s’ils ne savent pas encore toujours quoi faire de leurs super-pouvoirs.

Privé (vie)

Des super-pouvoirs ce sont aussi de super-responsabilités, comme celles de laisser le client contrôler ses données personnelles et choisir ce qu’il souhaite partager avec les entreprises. Confidentialité, transparence et sécurité doivent faire partie du nouveau lexique du marketing.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someone