3 fausses croyances auxquelles se raccrochent les banquiers

banque en 1897
De nouveaux acteurs technologiques viennent bousculer les banques jusqu’à menacer leur modèle économique et leur existence. Du côté des banques on essaye de se convaincre que l’inévitable n’arrivera pas. Kevin Tynan, le directeur du marketing de la Liberty Bank (Chicago), pointe 3 illusions auxquelles les banquiers se rattachent pour se persuader qu’ils figureront parmi les survivants :

1/ Nous, on se distingue par le service

En réalité dans le secteur bancaire, les services et le service client en particulier ne sont plus forcément des éléments de différenciation. Les clients ayant augmenté leurs exigences, tout le monde est obligé de viser l’excellence.

2/ Nous, on connait nos clients

En réalité les banques traditionnelles sont encore très loin des nouveaux standards de personnalisation et de connaissance clients pratiqués par des entreprises comme Netflix ou Amazon.

3/ Nous, on va survivre (les autres non, mais nous oui)

En réalité, il ne suffit pas d’y croire pour que ça arrive ! Ne sous-estimez pas la concurrence.

(D’après Kevin Tynan)