Contenu : ce n’est pas parce que c’est long que c’est bon

« La bonne longueur pour les jambes c’est quand les pieds touchent par terre. » C’est la même chose en matière de contenu. La bonne longueur d’un article (d’une vidéo…) c’est quand le lecteur y trouve ce qu’il est venu y chercher. Long ou court, ce n’est pas la taille qui compte.

Les gars de Moz, les experts reconnus des stratégies d’optimisation de référencement, mettent à bas un mythe qu’ils ont parfois eux-mêmes entretenus : la longueur des articles n’a rien à voir avec l’augmentation du trafic. Plus précisément, écrire long n’est pas forcément la meilleure des stratégies pour optimiser son référencement.

Ce que préconise Rand Fishkin de Moz, c’est de substituer à la notion de « longs contenus » celle de « bons contenus » qu’il définit en 4 points :

1/ le bon contenu est utile et répond aux questions que se posent les lecteurs

2/ le bon contenu est facile et agréable à lire. Il est lisible sur tous les écrans (mobile, desktop)

3/ le bon contenu apporte rapidement la bonne information

4/ le bon contenu fait tout ça mieux que les contenus de ses concurrents

(Moz)