Sud annonce la disparition de 3000 emplois chez les prestataires de la relation client d’ici 2017

Dans un communiqué publié ce week-end, le syndicat Sud explique que SFR serait en train de mettre fin aux contrats qui le lient avec ses prestataires de centre d’appels en France. SFR aurait déjà annoncé à Arvato et Sitel la fin de leur collaboration d’ici juillet 2017. 

L’objectif de SFR serait de poursuivre le transfert de ses centres d’appels vers le Portugal d’une part et vers des destinations plus lointaines comme Madagascar ou Maurice. Sud estime que ce sont 3000 emplois qui pourraient ainsi être supprimés en France.