Anatomie d’un email épatant

On en reçoit tellement, et c’est un moyen de communication devenu tellement commun, surtout en entreprise, qu’il est difficile d’être « émerveillé » par un email.

Pourtant ce mail tout simple de Nick Russo de l’entreprise américaine Five9 a réussi à m’épater.

Contexte :

Je ne connais pas ce Nick Russo. J’ai simplement dû télécharger un livre blanc sur le site de Five9, entreprise pour laquelle il travaille.

Ce vendredi, veille d’un grand week-end (week-end de Pâques), j’avais choisi de rester travailler à la maison. Ma femme avait fait le même choix (c’est beau l’amour).

Mon téléphone portable sonne.

Je m’étais assoupi, le temps d’une courte sieste.

Pour ne pas que la sonnerie me réveille, ma femme décroche le téléphone (c’est vraiment beau l’amour).

Elle échange avec Nick, elle lui explique que je ne suis pas disponible (elle ne lui parle pas de la sieste, cela aurait donné une très mauvaise image de la France à notre ami américain).

A mon réveil, je consulte mes emails et tombe sur ce merveilleux message de Nick :

email Five9

 

Je traduis (en rouge mes commentaires) :

Franck (personnalisation, intimité),

Je vous ai appelé tout à l’heure pour échanger avec vous sur les solutions pour centres d’appels (objet du mail précis et clair qui tient en une seule ligne).

Malheureusement (sous-entendu : vous joindre était important pour moi), nous nous sommes manqués et j’ai laissé un message à votre femme, quelle femme charmante (re-intimité et flatterie élégante).

Je sais que votre temps est important (je me soucis de vous), aussi je vous propose que l’on se fixe un rendez-vous pour discuter de vos besoins pour votre entreprise (appel à l’action)A quel moment cela vous convient le mieux (j’attends votre réponse) ?

Passez une très bonne journée… (parfait le superlatif)

Nick Russo

Développement des ventes

N’est-ce pas merveilleux ?

Nick, tu es le meilleur !