Ils sont malins chez Plussh !

Vous n’avez peut-être jamais entendu parlé de Plussh, mais vous avez peut-être déjà entendu parlé de Periscope. Non ? Mais si ! la solution de diffusion vidéo en direct de Twitter. Alors ça vous revient ? Ben, Plussh c’est une solution concurrente et française, Môssieur… On y reviendra.

Et si je vous dis François Hollande ? Non ? Mais si ! Argggg… là vous me faites marcher.

Le rapport entre François Hollande, Plussh et Periscope ? Le 1er mars le président de la République (c’est lui François Hollande) était dans les locaux du e-commerçant Showroom Privée. Sa visite était diffusée en directe sur Twitter via donc Periscope.

Sur Periscope on peut commenter en direct pendant la diffusion. Si vous êtes un peu au courant de l’ambiance politique actuelle, vous devinez certainement la suite. L’exercice de communication présidentiel s’est rapidement transformé en un jeu de massacre. Un flux de commentaires insultants accompagnait les images bien inoffensives de la vidéo. A tel point que la diffusion a dû être interrompue.

Periscope François Hollande

Mais revenons à Plussh.

Dimitri Moulins, le patron de Plussh a eu la bonne idée de rebondir sur « L’affaire Hollande-Periscope » pour faire connaître sa startup (française, Môssieur). Et il fait ça de façon très habile sous la forme d’une Lettre ouverte au Président de la République.

Il dit quoi le Dimitri ?

Il commence par saluer l’action du Président :

« Faire preuve de transparence, être en direct, sans filet, pour prouver sa sincérité, partent d’une volonté louable d’avoir une stratégie de communication ouverte, de toucher directement vos concitoyens, sans filtre. Il est vrai que les récentes applications de live streaming permettent désormais cette retransmission en direct, sur les réseaux sociaux ou sites internet, de ces moments d’échange que vous appréciez particulièrement. »

Ensuite, sans complexe, il le met en garde (et bim !) :

« Néanmoins, cette communication « sans fard », « sans retouche » présente quelques dangers si elle n’est pas réalisée avec les bons outils et vous, Monsieur le Président de la République venez, malgré-vous, d’en faire les frais. »

Puis il frappe un petit coup sur Periscope (et vlan !) :

« Profiter de l’audience des réseaux sociaux majeurs n’oblige pas à l’utilisation de tous les gadgets mis à disposition par ces derniers. »

Et, il fait son pitch (trop fort !) :

« Choisir une solution professionnelle adaptée à la communication digitale est possible. En octobre, j’ai avec deux autres cofondateurs, développé la startup Plussh, qui permet de maîtriser de A à Z les diffusions en Live Streaming. Première application de direct vidéo made in France, Plussh permet de diffuser instantanément, et ce en qualité HD, le contenu filmé depuis un simple smartphone. Mais la plus belle prouesse est celle de pouvoir diffuser ce contenu directement sur le site internet de votre choix, sur un réseau social ou sur la plateforme Plussh. Plus besoin d’être rattaché (voire dépendant) à un grand réseau social, avec Plussh, vous pouvez donc maîtriser l’ensemble de votre communication, bien qu’elle soit « instantanée ». »

Enfin , il termine sur une offre de service (avec un petit trait d’humour – parait que le Président aime ça) :

« Monsieur le Président de la République, si vous souhaitez utiliser une solution professionnelle, française et qualitative pour vos communications live, nous sommes là et nous sommes convaincus que vous méritez Plussh. »

Ils sont malins chez Plussh !