Le risque big data

L’Enisa, l’agence européenne chargé des réseaux et de l’information, détaille dans un document récent l’ensemble des risques de sécurité associés à un projet big data et à la manipulation de données massives.

L’agence dénombre 5 grandes catégories de risques :

1/ Les dommages non intentionnels : perte d’informations due à des erreurs humaines ou techniques

2/ L’espionnage et le piratage : interception d’informations par des concurrents ou des pirates

3/ Les activité malfaisantes :  fraude, détérioration et altération intentionnelles des données

4/ Les risques légaux : utilisation abusive et non conforme à la loi des données

5/ Les risques organisationnels : manque de compétences humaines internes

(Enisa – big data threat landscape)