En 2016, laissez tomber les big data

Les big data ne seront plus un sujet en 2016. Selon les analystes de Nucleus Research, les solutions technologiques et outils d’analyse déjà présents dans l’entreprise auront la capacité, dans leurs évolutions à venir, à gérer de gros volumes de données.

Les big data seront l’affaire des prestataires technologiques. Les outils technologiques de l’entreprise proposeront en série (comme la clim dans la voiture) l’accès aux big data. Les applications technologiques de l’entreprise embarqueront nativement des capacités de traitement et d’analyse de données massives.

Les big data seront alors des données comme les autres prises en charges par les systèmes d’information de l’entreprise.

Ainsi, chacun dans l’entreprise aura accès depuis son outil métier habituel aux informations issues de l’analyse de données massives. Il ne sera plus nécessaire d’être un spécialiste pour maîtriser ce flux de données.

Il ne vous reste plus qu’à muter votre responsable big data à la compta.