Morne plaine pour les centres de contacts externalisés français en 2014

Les centres de contacts externalisés en France : 6 choses à retenir du dernier rapport sectoriel SP2C-BearingPoint

1/ L’offshore sauve la croissance : un CA en baisse de -2,5 % en France contre +10 % à l’offshore.

2/ Près de 50 % des effectifs des prestataires sont désormais à l’offshore. L’emploi global en France dans les centres de contacts a diminué de 2,2 %.

3/ Bienvenue chez les Ch’tis : 36 % de l’emploi des prestataires en France est concentré dans les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie.

4/ Une rémunération brute mensuelle en baisse : -0,8 % pour la rémunération des employés qui passe de 1572 à 1560 euros.

5/ 2 secteurs dominent l’activité : la téléphonie/internet et l’énergie représentent 61 % du CA des centres de contacts externalisés. Le seul secteur téléphonie/internet représente 62 % du CA à l’offshore.

6/ Les canaux digitaux comptent pour moins de 1 % du CA des centres de contacts. Le téléphone reste le canal dominant et génère 86 % du CA des prestataires.

(Le SP2C et un syndicat professionnels qui rassemble les 12 principaux outsourceurs français, soit 90 % du secteur).