Salesforce fait entrer l’internet des objets dans son cloud

On a failli osé un titre très cyberpunk : Salesforce pousse l’entreprise dans l’infra-cloud. Et puis on s’est dégonflé et on est resté sur quelque chose de plus informatif : Salesforce fait entrer l’internet des objets dans son cloud.

C’est un peu les prémices d’un cloud global (bouh… frisson de peur) qu’est en train d’ébaucher Salesforce avec IOT Cloud (Le cloud de l’internet des objets). Il s’agit de connecter les données clients de l’entreprise et un ensemble de données externes à l’entreprise (générées entre autre par des objets connectés).

L’objectif est de faciliter, voire automatiser, la prise de décision, de disposer d’informations plus complètes sur le client et d’interagir de façon prédictive avec lui. « On veut rendre les big data complètement accessibles aux entreprises et les aider à trouver les données qui sont les plus pertinentes pour elles », explique-t-on chez Salesforce.

Il n’y avait pas de raisons d’avoir peur.