Les métiers qui ont le plus de chance de se faire robotiser dans les années qui viennent

L’automatisation a gagné la partie. Ça ne date pas d’hier, mais le mouvement s’accélère et peu de professions échapperont à la robotisation.

Jusqu’ici l’automatisation concernait d’abord le secteur industriel. Aujourd’hui l’automatisation gagne les services et les fonctions administratives.

Ainsi les fonctions vente, finance, banque et assurance figurent parmi celles qui seront plus touchées dans les années à venir. L’automatisation dans ces secteurs est quasiment inéluctable.

Mauvaise nouvelle aussi du côté des métiers de la relation client : la probabilité (à moyen terme) pour les employés des centres d’appels de voir leur poste remplacé par des robots est supérieure à 75 %.

La palme revient aux télévendeurs dont on prédit à 99 % la disparition.

L’encadrement (managers et superviseurs) des services clients sauve sa peau. Leur probabilité d’automatisation est inférieure à 1 %.

(Méthodologie et liste complète des professions sur le site de la BBC)