On a visité les sites web de 3 (potentiels) candidats de droite à la présidentielle de 2017

En novembre 2016 la droite (Les Républicains) devrait organiser un scrutin pour désigner le candidat qui la représentera à l’élection présidentielle de 2017. Même s’ils ne sont pas tous déclarés, on sait déjà que 4 candidats principaux s’affronteront pour gagner les faveurs des adhérents de leur parti.

La bataille se joue déjà sur le web où chaque candidat à ouvert une vitrine pour aller à la rencontre de ses électeur. Le site web est aujourd’hui le nouveau local de permanence de l’homme politique. Son centre de contacts.

Ces sites web auront certainement disparu d’ici quelques mois, après les primaires, en tout cas pour les perdants. Il fallait s’y intéresser tout de suite. C’est ce qu’on a voulu faire en comparant les sites internet de 3 candidats : Bruno Le Maire, Alain Juppé et François Fillon.

Pour ce qui est de Nicolas Sarkozy on n’a pas trouvé de site à son nom (outre le site Les Républicains dont il est le président et le défunt, Les amis de Nicolas Sarkozy, dont l’association a été dissoute en fin d’année).

Crois-nous lecteur, ici on n’a aucune préférence ni pour l’un ni pour l’autre. Que le meilleur gagne ! et pour les autres, l’essentiel est de participer !

 

Bruno Le Maire

Bruno Le Maire

La carte de la modernité ! Un site à l’américaine et un beau travail de l’agence Hémisphère Public. On a de la couleur, c’est clair et percutant. C’est très snack (!) aussi, avec des contenus courts où l’on va piocher au fil de la navigation. La présence du candidat n’est pas écrasante (il y a même une photo de dos !).

Côté adresse, c’est le seul qui a eu la bonne idée de réserver un nom de domaine à son nom. Coquetterie supplémentaire, le site est en https.

bm1

Les boutons d’appel à l’action sont bien visibles en haut du site…

bm3

…comme les boutons d’accès aux réseaux sociaux du candidat (mais qui clique encore sur flux RSS ?)

bm4

Des titres courts avec point d’exclamation systématique ! Ici on ne fait pas dans l’analyse (ni la nuance).

bm5

bm6

 

Alain Juppé

aj

Une image de clarté (de pureté ?). Le blanc domine (à côté de quelques touches de jaune moutarde).

Le site est au nom du mouvement qui soutient la candidature d’Alain Juppé : « Agir pour la France » avec un petit jeu de mot dans l’adresse

aj3

qui se décline aussi en ajpourlafrance avec AJ pour Alain Juppé. Mais qu’ils sont drôles ces hommes politiques.

aj5

Les boutons de réseaux sociaux et d’appel à l’action sont là aussi en tête de site. Ah, Alain Juppé est sur YouTube, lui.

aj2

Un gadget sympa (mais pas toujours facile à utiliser), Journal de France, qui permet de suivre les actions et les déplacements du candidat dans le pays de façon interactive.

aj4

 

François Fillon

François Fillon

Même aspiration à la clarté que le site d’Alain Juppé avec néanmoins une suggestion forte à l’œil du bleu, blanc, rouge et un François Fillon très présent puisqu’il occupe plus d’un tiers de l’écran à l’ouverture du site.

Le site est à l’adresse du mouvement de soutien, Force Républicaine.

ff1

Les insurpassables J’adhère, Je donne, sont bien visibles. Côté réseaux sociaux ça sera Twitter et Facebook. Point.

ff2

Ah, chez François Fillon on trouve une rubrique dédiée au numérique.

ff3

 

NB : on n’a pas pu tester les formulaires de paiement (pour les dons) des 3 candidats. Nos ressources sont limitées à ContactDistance.