La journée de travail de la Génération Y

Les Millennials, les gars et les filles de la Génération Y, ne compartimentent pas. Ces digital natives veulent vivre tout intensément, ici et maintenant. Un temps pour tout, ils ne connaissent pas. C’est tout en même temps.

Une journée type avant : la cloche sonnait à 17h ! Place au jeu.

genx

Mais ça, c’était avant…

La journée type de la Génération Y : les frontières travail/loisir sont tombées.

geny

La raison de ce changement d’emploi du temps ? Le digital native est connecté 24/24. Il a un smartphone greffé dans la paume de la main, et plus qu’un outil, c’est son meilleur compagnon de jeu. Il a besoin de divertissement permanent et va être à la recherche de micro-moments de loisirs/plaisirs.

Ce n’est ni plus ou ni moins efficace. La question n’est pas là. C’est une autre manière d’envisager le temps.

Pour la Génération Y, ce n’est pas Boulot, Métro, Dodo. C’est les 3 en même temps !

(Illustrations Agence MRY – étude The new micro leisure)