Le Chat est en train de manger le monde

Deepak Ravindra a 27 ans. Il est indien. Il a déjà créé plusieurs startup. La dernière en date, Lookup, compte Biz Stone, le cofondateur de Twitter, parmi ses actionnaires. Il montre dans ce texte comment les applications de messagerie ont conquis le monde et comment d’un simple outil d’échange de messages elles se sont transformées en plateformes de communication globales.

(Titre original : Chat is Eating the Word – traduction ContactDistance)

Le Chat est en train de manger le monde. Quelle que soit la manière dont on aborde le sujet, il n’y a aucun doute là-dessus. Jour après jour chacun peut se rendre compte que les plateformes de Chat ne sont pas simplement des lieux où on peut communiquer avec d’autres personnes, mais qu’il s’agit aussi de plateformes sur lesquelles on peut réaliser différentes tâches de la vie de tous les jours. Le Chat est en train de devenir une des principales solutions utilisée pour réaliser des choses. En général, toute nouvelle application nécessite un temps d’apprentissage. C’est là où les applications de Chat ont un avantage sur les autres applications, puisqu’elles sont capables de contourner cet obstacle grâce à une interface utilisateur unique simple. Et c’est pour cette raison que c’est aujourd’hui le plus grand moyen de communication au monde.

Des plateformes à part entière

Les applications de Chat sont désormais des plateformes à part entière. Les services de messagerie instantanée et les applications de Chat continuent d’afficher des croissances impressionnantes, avec WhatsApp, WeChat, Facebook Messenger et  Snapchat qui ont enregistré plus de 100 millions de nouveaux utilisateurs actifs au cours des 12 derniers mois.

Une seule application pour toutes les « choses »

Une interface de Chat ne se limite pas à l’échange de messages, elle rend possible un dialogue pour réaliser des choses. Ces « choses » peuvent être n’importe quoi, qu’il s’agisse de réserver un taxi ou de commander son repas. Pourquoi plutôt que de télécharger une application pour chaque besoin, ne pas disposer d’une seule application qui nous permette de dialoguer simplement avec tel ou tel service pour obtenir une réponse plus rapide et plus pertinente.

WeChat, l’exemple chinois

Durant mon voyage en Chine, j’ai été stupéfait de voir comment les gens utilisaient WeChat pour toutes les occasions. Je l’ai moi-même expérimenté lorsque j’ai utilisé WeChat pour réserver un taxi. C’est là aussi que je me suis rendu compte que l’utilisation de produits ou de services peut être différente d’un pays à l’autre. En Inde WeChat a une dimension assez limité, alors qu’en Chine un univers entier de nouveaux services et de startup dépendent de WeChat pour leur trafic. Ainsi, qu’il s’agisse de faire mes courses ou de fixer un rendez-vous, j’ai utilisé constamment WeChat pendant tout mon séjour en Chine. Il y a plus de comptes WeChat qui sont créés en Chine chaque jour que de nouveau sites internet mis en ligne. Selon une étude de la China Academy of Information and Communications Technology, 55,2 % des utilisateurs ouvrent WeChat plus de 10 fois par jour. Au cours de la dernière année, les utilisateurs WeChat ont consommé l’équivalent de 15,3 milliards de dollars de données mobiles.

Line au Japon

De même que WeChat en Chine, Line est devenu un phénomène culturel inédit au Japon. Line touche près d’un tiers des utilisateurs mobiles du pays. Près de 86 % des 74 millions d’utilisateurs sont des utilisateurs actifs et réguliers. Et environ 40 % de ces utilisateurs sont actifs tous les jours.

Kik, le WeChat de l’Ouest

Kik, une autre application de messagerie instantanée, est en compétition pour devenir le WeChat de l’Ouest. Kik offre aux marques et aux développeurs la possibilité d’être une partie intégrante de toutes les conversations. En effet, Kik est la première application de messagerie pour smartphone avec un moteur de recherche intégré. Plus de 40 % des adolescents américains utilisent Kik, faisant de cette application la plus grosse application de messagerie sur le marché américain. On peut aujourd’hui ajouter sa carte de crédit dans Kik, trouver un choix de jeux énormes ou tout simplement commander un taxi ou à manger. Ce n’est plus simplement une application de Chat, c’est une plateforme de Chat.

L’addiction à Slack dans le monde du travail

Dans le même temps, dans un grand nombre d’autres pays, un nombre croissant de personnes deviennent accro à Slack, une application qui permet de communiquer efficacement avec ses collègues de travail. Slack vous donne le sentiment de naviguer dans l’entreprise du bout des doigts. Il élimine une tonne de choses inutiles et permet aux gens de travailler ensemble et facilement autour d’espaces de Chat. Il aide à organiser les conversations d’équipe autour de canaux ouverts permettant à chacun des intervenants d’avoir une vue claire des activités en cours.

En fait, c’est fascinant de se dire que l’on a grandi en même temps que le Chat. Les plateformes de Chat se sont doucement infiltrées dans nos vies depuis Yahoo Messenger jusqu’à Snapchat.

Snapchat, de la photo au transfert d’argent

Snapchat, qui est à l’origine une application de partage de photos, a commencé à ajouter des fonctions comme Snapchat payment, un moyen facile et rapide d’échanger de l’argent à partir de l’interface Chat. Transférer de l’argent ou payer une facture sont devenus des jeux d’enfants grâce à des évolutions significatives de l’interface de Chat.

Du concierge au personal shopper

Aux États-Unis, Magic, permet de commander n’importe quel service en envoyant juste un message texte. C’est « garanti » sans « prise de tête », parce que vous envoyez tout simplement votre message à un concierge humain. Mais tandis que Magic est d’abord un service de messagerie, Operator est une application. L’utilisateur peut faire une demande de n’importe quel article, comme une machine à café ou des chaussures de running, et un vendeur, appelé Operator, viendra chatter avec l’utilisateur pour l’aider à traquer le produit désiré sur internet.

Whatsapp joue un rôle immense dans l’agriculture en Inde

Le fondateur de la plus grosse application de messagerie Whatsapp, Jan Koum, est né dans un petit village de l’Ukraine à côté de Kiev. Il est parti aux États-Unis avec son idée de startup dans la tête, et pendant qu’il travaillait dessus, il s’est rendu compte qu’il n’était pas facile de communiquer avec des personnes d’autres pays autrement qu’à coup de téléphone hors de prix. C’est ainsi qu’il a décidé d’utiliser une plateforme de Chat qui a donné naissance à Whatsapp. Et aujourd’hui, les discussions de groupe Whatsapp sont les principaux liens entre les familles autour du monde.

Whatsapp joue un rôle immense dans l’agriculture en Inde. L’administration utilise Whatsapp pour joindre les fermiers par exemple. Dans le Pendjab, les agriculteurs utilisent Whatsapp pour obtenir en temps réel l’avis d’experts agricoles. J’étais étonné aussi de constater que même ma mère utilisait Whatsapp pour communiquer avec l’épicier du quartier pour commander ses légumes.

Je pense profondément que la plateforme de Chat est la voie à suivre pour répondre aux demandes des gens de façon personnalisée. Les plateformes de Chat révolutionnent le secteur de la distribution et du commerce de détail et il est évident que l’interface de Chat fait désormais partie intégrante de notre société moderne de communication.