Email : les mots qui font cliquer

Tout est dans l’objet !  C’est la première chose que le destinataire découvre lorsqu’il reçoit votre email, son objet. Ce sont ces quelques mots d’en-tête qui vont le décider à ouvrir ou non votre message.

L’entreprise anglaise Adestra, un spécialiste de l’email marketing, a passé au crible 125 000 campagnes d’emailing, plus de 3 milliards d’emails pour découvrir les mots qui font cliquer… et ceux qui invitent à passer son chemin. (L’étude étant anglaise, certain mots du classement peuvent avoir une autre évocation en français.)

Le top 5 des mots qui font cliquer

  1. Merci
  2. Mensuel
  3. Communiqué (message)
  4. Doré
  5. iPhone

Le top 10 des mots à éviter

  1. Journal
  2. Prévisions
  3. Formation
  4. Livre blanc
  5. Découvrir
  6. Intelligence
  7. Compte-rendu
  8. Industrie
  9. Bonus (prime)
  10. Souscription

On notera (avec un peu de sarcasme) la présence du mot intelligence dans les mots à éviter dans les emails. On se doutait néanmoins que l’intelligence ne faisait pas vendre.

L’étude fait également le focus sur les spécificités de certains secteurs d’activité.

On retiendra ce qu’il en est du secteur de la distribution B2C, où l’annonce de réduction (- 10 %…) dans les objets de l’email est un art difficile à manier et doublement paradoxal.

Premier paradoxe : les taux de réduction les plus bas obtiennent les meilleurs taux de clic (les pourcentages du graphiques sont exprimés par rapport à un taux moyen).

email clic

Les comportements sont complètement inversés en ce qui concerne les taux d’ouverture (après le clic), même si le -10% fonctionne toujours très bien :

email ouverture

Ceci étant, l’art de l’emailing est globalement un art difficile qui implique de tester en permanence, de se renouveler régulièrement (on ne peut pas tromper mille fois mille personnes…), de prendre des risques et faire preuve d’audace.