Big data : en fait tout le monde s’en fout !

Big data, big désintérêt ? Vous en avez entendu parler, ça c’est sûr. Big data par-ci, big data par-là… C’est le sujet 2015 par excellence. Dans les entreprises, tout le monde serait à fond big data… Même à la machine à café on ne parle plus Ligue 1, mais big data. Vous, ça vous laisse perplexe. Les big data, ça ne vous a jamais vraiment intéressé.

Vous ne sauriez même pas dire précisément ce qu’on entend par big data. Mais si, avouez-le. N’ayez pas honte ! On est tous dans le même cas. Vous n’êtes pas tout seul : 75 % des managers et cadres dirigeants ne sauraient pas donner une définition des big data (étude Opinionway-Axys Consultants 2015 –  Les entreprises et le big data).

Et encore, les sondeurs ont été bien indulgents envers les 25 % qui ont répondu qu’ils savaient ce que c’étaient les big data. Ils se sont contentés de leur déclaration… « Ouai, moi je sais ce que c’est les big data ! Nananère… ». Ça aurait été moi qui faisais le sondage, j’aurais dit : « chiche ! Vas-y, petit malin, donne-nous ta définition des big data ». Mais je suis un garçon retors.

Evidemment quand on interroge des gens sur une technologie dont ils n’ont qu’une vague notion, ça donne des réponses d’ensemble plutôt incohérentes. Les sondeurs diraient, paradoxales. Mais ce sont des garçons circonspects.

Ainsi, 77 % des cadres interrogés affirment que leur entreprise a plutôt un niveau de maturité élevé en matière de collecte et d’exploitation des données. En revanche, si on leur demande comment ça se passe dans leur secteur d’activité, on frôle la catastrophe : 68 % des entreprises de leur secteur seraient en retard dans le domaine du big data. « Chez nous, ça va… Nos concurrents, eux, sont un peu à la ramasse ». Mais ce sont des garçons lucides.

Mieux encore ! Quand on demande à ces mêmes cadres (qui étaient, je vous le rappelle, 77 % à parler de niveau de maturité élevé) si leur entreprise utilise la technologie big data, ils ne sont que 18 % à répondre OUI. « Hum, hum… Coco, tu pourrais me redéfinir le concept de niveau de maturité élevé ? C’est pour un copain. »

Ce qui est rassurant quand même, et qui prouve que les entreprises ne font pas toujours n’importe quoi, c’est que 25 % des cadres dirigeants savent ce que c’est que le big data et que 18 % l’ont mis en œuvre dans leur entreprise. Un rapport inversé de ces deux chiffres aurait été plus inquiétant.