Cette technologie qui peut révolutionner la relation client et dont (quasiment) personne ne parle

Il existe sur le marché une technologie accessible, qui arrive à maturité, utile, facile d’utilisation, peu coûteuse… et dont on ne parle quasiment pas. La technologie WebRTC. J’exagère juste un peu, mais faites une simple recherche sur Google avec WebRTC contre Big data :

WebRTC : 806 000 résultats

Big data : 760 millions de résultats !

Pourquoi la technologie WebRTC est-elle si peu sexy ? Outre le nom qui ne fait pas rêver… Il y a sûrement d’autres raisons ?

Alors d’abord le WebRTC c’est quoi ? C’est la communication web en temps réel, voix et vidéo. Pour le dire simplement, le WebRTC, c’est le téléphone enrichi, nativement web (pas de logiciel, pas de plug in à installer, pas de compte à créer). Votre navigateur est votre téléphone.

Evidemment, faire rêver en 2015 avec le téléphone…

Il y en a qui y croient !

La technologie est poussée par la dernière version du navigateur de la fondation Mozilla, Firefox. Du côté des autres navigateurs, on reste plus discret ou on maintient la technologie dans un univers plus fermé.

Chez les spécialistes des communications d’entreprise, on notera l’offensive récente de Prosodie Capgemini avec sa solution Odigo WebCall qui entend redonner un coup de jeune au Web Call Back, en faisant du site web la porte d’entrée du centre de contacts grâce à la technologie WebRTC. Quelques lignes de codes à ajouter sur un site web, et c’est tout ! Le client peut joindre le centre de contact sans rupture dans sa navigation web. Le téléphone entre dans le 21e siècle !

A part ça, le WebRTC reste bien souvent un truc de spécialistes, de développeurs… L’ultime rêve d’une technologie ouverte.

En réalité il ne manque pas grand-chose au WebRTC. Un habillage marketing un peu plus sexy… Un intérêt plus marqué des grands du web… Et le tour serait joué !

Sur le même sujet :

Relation client digitale : petit lexique pour survivre en 2015

La vidéo sera-t-elle l’invité surprise de la relation client en 2015 ?