Assurance : les sinistres immatériels sont une fois et demi plus élevés que les sinistres matériels

La transformation numérique c’est aussi la transformation des risques. Selon le dernier rapport d’Aon (Cyber Impact Report 2015), le risque numérique a désormais un coût supérieur au risque matériel. Pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), ce risque est estimé à 168 millions de dollars contre 103 millions de dollars pour les incidents matériels.

Au cours des 2 dernières années, près de 40 % des entreprises auraient été confrontées à une cyberattaque ayant provoqué une perte de données significatives. Ce que veut montrer cette étude pas tout à fait désintéressé (Aon est un courtier), c’est que les risques immatériels sont insuffisamment couverts. En effet, 11 % des pertes immatérielles sont assurées contre 49 % pour les biens matériels.