Quel nom choisir pour sa start-up (si on veut qu’elle soit vraiment innovante) ?

L’EBG (Electronic Business Group), un think tank qui rassemble un ensemble de grands décideurs de l’économie, vient de publier sa liste annuelle des 100 startups françaises qui ont « le plus fort potentiel de réussite et de développement à l’international ».

Ici, on a voulu s’intéresser aux noms de ces startups. A partir de cette liste, on s’est demandé ce que c’était un nom de startup. Est-ce qu’il y avait des points communs ? Quelles règles fallait-il respecter pour qu’un jour sa startup figure dans cette liste ?

On a fondé notre réflexion sur le principe scientifique suivant : si tu appelles ton fils Messi ou Ronaldo, il a de grandes chances de devenir footballeur.

Et on a fait tourner nos algorithmes :

1- Le nom de ta startup doit commencer par un A ou un S

15 % des startups du top 100 ont un nom qui commence par un S. Pour le A, c’est 12 %. On évitera absolument le N. Aucune startup dans la liste ne commence par cette lettre. On ne conseille pas non plus le E et le G (1 % des startups).

Exemples : AdvanseezAlgoliaShippeoSmartPanda

2 – Tu choisiras un nom à consonance anglaise

Le nom à consonance anglaise est quasiment une figure imposée. Il va falloir partir à la conquête de l’international pour réussir. 60 % des startups de la liste ont un nom à consonance anglaise. Ça ne veut pas toujours dire quelque chose, juste ça sonne anglais. On retrouve ça un peu dans le rock français.

Exemples : The BeautystRealytics, Smart Angels, BiBoard

3- Tu peux oser le Latin

Pourquoi pas le latin. Ça fait toujours compétent le Latin. Innovant, je ne sais pas, mais compétent c’est sûr (sur le sujet voir Moliere).

ExemplesData PublicaAdScientiam

4- Et si tu y mettais une double lettre dans le nom de ta startup, comme Google ?

La même lettre qui se suit, c’est tout de suite très graphique et ça renvoie immédiatement à Google. Déjà, tu pars avec une sacrée référence. Au-delà du O, on peut varier les plaisirs avec d’autres voyelles.

Exemples : Advanseez, CeetizMatooma

5- Un nom avec de l’humour

Mince, on est quand même une startup, on est là pour s’éclater ! On choisira un humour un peu potache, voire limite régressif. Et on n’a pas peur du jeu de mot un peu lourd.

ExemplesYoyowalletTokyWokySmart Me UpAdyoulike, Itinsell

6- Un nom hyper-techno

Tu n’est pas un créatif. Ton truc c’est la techno. Tu es plus Microsoft qu’Apple. Mince, on est quand même pas là que pour s’éclater !

Exemples : VideodeskSemsoftOpen Data SoftInterCloud

 

(La liste des 100 startups sélectionnées par EBG)