L’internet des boutons (connectés)

Le bouton serait-il, à ce jour, le dernier stade de l’évolution du e-commerce ? Le must have ? Cet objet qui relie monde réel et monde virtuel ; cet objet qui renvoie l’interaction la plus complexe à un geste simplissime ; car quel geste plus immédiat, presque irréfléchi et le plus proche du réflexe que celui d’appuyer sur un bouton ?

Tout professionnel du e-commerce rêve, pour son client, d’une expérience d’achat qui soit la plus intuitive, la plus immédiate possible. Une expérience qui demande un minimum d’effort et un maximum de continuité. Le bouton est une réponse à ces préoccupations. C’est pourquoi les boutons se multiplient, non seulement sur l’internet mais s’incarnent de plus en plus physiquement.

Les boutons physiques 

1- Le bouton connecté Darty :

Bouton connecté Darty

Le SAV à portée de main 24h/24 et 7j/7. Vous appuyez dessus, Darty vous rappelle. C’est qui le patron ?

2- Le bouton connecté Taxis Bleus : 

Bouton connecté taxis bleus

Il est présent à la réception de certains hôtels, dans des restaurants. Plus besoin de décrocher son téléphone ou d’envoyer un concierge ou un serveur héler un taxi dans la rue. Une pression sur le bouton et la commande de taxi est déclenchée. Si j’ai un itinéraire favori ?

3- Le dash bouton d’Amazon

Amazon dash bouton

Le bouton pour recommander d’un seul geste le produit dont j’ai besoin. Plus de lames de rasoir ? Vite mon bouton Gillette…

 

Les boutons virtuels

Ce ne sont pas des sites des e-commerce, mais ils ont leur bouton ACHETER ! Les réseaux sociaux l’ont adopté sur leurs pages. Facebook et Twitter ont lancé la tendancet. Instagram et Pinterest viennent de rejoindre le mouvement. Vous allez bien m’acheter un petit quelque chose avant de partir ?

1- Le bouton ACHETER de Twitter

Bouton acheter Twitter

2- Le bouton ACHETER de Pinterest

Bouton acheter Pinterest

3- Le bouton ACHETER de Facebook

Facebook bouton acheter

4- Le bouton ACHETER d’Instagram

Instagram bouton acheter

 

5- Le bouton ACHETER de Linkedin (FAKE)

Il n’existe pas encore, mais on peut déjà l’imaginer.

linkedinbuy