Ces objets connectés que l’on utilise déjà tous les jours sans y penser

Ce sont un peu les précurseurs, les ancêtres des objets connectés. On les utilise depuis des années dans notre vie de tous les jours sans les appeler objets connectés. Et pourtant, connectés ils le sont bien, même si cette connexion ne passe pas forcément par internet.

Passage en revue des objets connectés d’avant l’ère des objets connectés : 

1- Les cartes de transport publics ou privés

navigo

Que vous utilisiez une carte Navigo (RATP) ou une carte Velib, tous vos déplacements sont tracés (même si la CNIL veille sur cette traçabilité). Velib enregistre même votre temps de parcours entre 2 stations. Et si vous préférez la voiture, vous n’échapperez pas à cette traçabilité surtout si vous disposez d’un badge de télépéage ou tout simplement d’un GPS (au travers son historique notamment).

2- Les cartes de paiement et les cartes de fidélité

cartefidelite

Pour vivre discrètement il vaut mieux payer en liquide. Votre carte bancaire, c’est mieux qu’un agenda ou un journal intime pour tout savoir de vous. Quant aux cartes de fidélité, elles connaissent vos moindres petites habitudes de consommation. On n’avait pas dit qu’on arrêtait le sucre ?

3- La télévision

tv

Tant que la télévision ne passait que par les ondes hertziennes, vous pouviez regarder le programme que vous vouliez en toute discrétion. Aujourd’hui les opérateurs auxquels vous êtes abonnés ont les moyens de connaître vos goûts télévisuels : abonnements spécifiques, VOD, replay… Ecoutez plutôt la radio.

4- L’alarme maison

alarme

Votre prestataire de télésurveillance sait quand vous rentrez chez vous et il sait quand vous sortez de chez vous. Vous pouvez toujours feinter et ne pas mettre l’alarme quand vous êtes en vacances…

5- La fiche de paie

fichedepaie

L’objet connecté par excellence et communicant. Votre fiche de paye enregistre vos revenus mais aussi vos absences et les raisons de vos absences (congés, maladie…). Elle parle aux administrations (impôts, Urssaf, Pôle emploi…), aux organismes de retraite… Difficile de s’en passer, néanmoins.