Ces clients dont on voudrait se débarrasser

Ils sont la plaie des services clients. Ils sont capables de fiche en l’air l’ambiance de votre centre de contacts. Le magazine américain Customer Experience Insight a classé en 3 catégories les clients dont on aurait tout intérêt à se débarrasser.

1- Le roi du monde : il croit qu’il est le seul client de l’entreprise ; ou en tout cas le plus important. Il confond le service client avec son assistant personnel.

roi

2- Le professionnel de l’ultimatum : chacune de ses demandes sont assorties d’une menace. « Vous ne me reverrez plus si… » ; « Je vais porter plainte si… ».

ulti

3- Le grossier personnage : entre allusions salaces, grossièreté et goujaterie… Il y a comme un malaise sur la ligne.

garg

 

De notre côté on a eu envie d’en ajouter 2 autres :

4- Monsieur Je-Sais-Tout : on n’a rien à lui apprendre. Et on a déjà tort avant de répondre. Il pose une question dont il prétend déjà connaître la réponse.

ency

5- L’aristocrate : il ne parle pas au petit peuple du service client. Il ne veut avoir à faire qu’au président de l’entreprise.

aristo