2015 : le grand basculement mobile en 3 chiffres

L’année 2015 verra-t-elle le mobile devenir le premier support de tous nos usages en ligne : e-commerce, navigation internet… ? La FEVAD (Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance) par la voix de son président, François Momboisse, entrevoit elle-même l’explosion du mobile en 2015. Il est vrai que cette explosion annoncée est un grand classique des prédictions annuelles. Et ce depuis presqu’une décennie.

Néanmoins, des indices convergents en ce début d’année peuvent nous laisser penser que le grand basculement n’est pas loin.

Les chiffres du grand basculement mobile :

1- Plus de 27 millions de smartphones en France

L’équipement en smartphones des français devraient encore évoluer à la hausse à un rythme soutenu dans les années qui viennent. Selon eMarketer, la France comptera 33 millions de smartphone fin 2015 et plus de 43 millions en 2018.

2- La part du trafic internet mobile a doublé en 1 an

En décembre 2014, plus de 30 % du trafic internet français se fait à partir d’un terminal mobile (smartphone + tablette). La part du mobile dans le trafic internet s’établissait à 15 % en décembre 2013. Une augmentation de 100 % ! Les téléphones mobiles comptaient pour de 8,8 % du trafic internet en décembre 2013 pour atteindre un an plus tard 22,7 % ; tandis que les tablettes passaient de 5,9 à 8,08 %. (sources statcounter).

Trafic internet par terminal en France

On trouve des données convergentes si on se réfère à la fréquentation des grands sites de presse en ligne telle qu’elle est observée par Médiamétrie et AT Internet. Sur ce périmètre de la presse en ligne, le trafic mobile (smartphone + tablette) compte pour 42 % du trafic total.

3- Le e-commerce mobile a progressé de plus de 50 % en 1 an

La barre des 1 milliards d’euros dépensées depuis smartphones et tablettes vient d’être passée à la fin de l’année 2014 (chiffres FEVAD). Ce sont désormais 15 % (FEVAD) à 21 % (CRITEO) des ventes des sites de e-commerce qui sont réalisées depuis un terminal mobile (contre 11 % à la fin 2013). Chez nos voisins ce chiffre monte à 28 % en Espagne et 41 % au Royaume-Uni.

Un 4ème chiffre ?

On aurait souhaité ajouter un 4ème chiffre, celui concernant le paiement mobile. Malheureusement il est encore trop tôt pour faire de l’année 2015 celle du paiement mobile. Néanmoins les initiatives d’ampleur existent, portées notamment par Apple avec l’Apple Pay, et plus récemment Samsung. On en reparle en 2016.