Teleperformance : en forme à l’extérieur, des faiblesses à domicile

Filons la métaphore. Si Teleperformance était un club de football on pourrait dire qu’il a choisi de favoriser la ligue des champions, plus rémunératrice, au détriment d’un championnat national sans grand espoir de gains.

Teleperformance vient d’annoncer un chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2012 en progression de 13 % par rapport à la même période en 2011. Le groupe affiche une croissance forte sur l’ensemble des continents, Europe comprise, et particulièrement élevée sur la zone ibérico-LATAM ( Espagne, Portugal, Amérique Latine).

Seul point noir au tableau, le marché français où le chiffre d’affaire de l’entreprise est  « affecté par les turbulences récentes sur le marché de la téléphonie ».