Le trafic web dans le monde en temps réel

AkamaiAkamai est au web ce que La Poste (dans ses meilleurs jours) est au courrier. Spécialiste des services de diffusion de contenus sur le web et de la gestion des performances, Akamai stocke sur ses milliers de serveurs les données des plus grands sites mondiaux (Reuters, Apple, New York Times et pour la France, Pixmania, Voyages-sncf.com…) et les redistribue à travers l’ensemble du réseau.

Afin d’assurer les meilleurs conditions de disponibilités des contenus de ses clients, Akamai scrute le web en permanence : niveau du trafic, vitesses de connexion, risques d’attaques virales… Sur son site, l’entreprise donne accès à ses « caméras de surveillance » du web mondial. Il est ainsi possible de voir, en temps réel, les régions du monde où, à un instant t,  le trafic est le plus fort, les attaques virales se produisent… Un peu comme les cartes routières interactives de Bison Futé.

Pour le commun des mortels c’est plus ludique que vraiment utile, encore que l’on peut en tirer quelques enseignements : à quel heure le trafic web commence à baisser, quels jours connaissent les plus forts trafics… Et pour coller à l’actualité, que se passera-t-il la nuit de Noël ? Le monde sera-t-il devant son sapin ou devant son ordinateur ?

(Contrôle du web en temps réel)