Les métiers de la relation client tendent la main aux salariés de la vente à distance

MichelAngeUne convention entre 2 chambres syndicales  pour assurer « la continuité de l’emploi pour les salariés de la vente à distance ».

Les 2 syndicats patronaux, SP2C (syndicat des professionnels des centres de contacts) d’un côté et SNVAD (syndicat national social des entreprises de vente à distance) de l’autre, viennent de signer une convention de partenariat destinée à favoriser et organiser la mobilité des salariés entre le secteur de la vente à distance et les métiers de la relation client.

Alors que les entreprises de vente à distance « historiques » (La Redoute, 3 Suisses…) doivent adapter et réduire leurs effectifs, le secteur des centres d’appels prévoit d’augmenter les siens (voir ContactDistance). Fort de ce constat, et d’une logique de reclassement crédible entre deux secteurs, cousins éloignés, les 2 organisations patronales ont décidé de s’associer pour construire, ce qu’ils appellent, une plateforme de mobilité intersectorielle.

Cette convention doit permettre de proposer aux salariés volontaires du secteur de la vente à distance un nouvel emploi dans un centre de contacts, et ce dans un cadre sécurisé. Un dispositif de validation des compétences est également prévu pour faciliter le passage des salariés d’un secteur à l’autre.

Cliadis, le club de la relation clients à distance de la région Nord Pas-de-Calais (région qui abrite les principales sociétés de vente à distance et de nombreux centres d’appels), s’est également associé à l’initiative.