Internet Mobile : tout le monde s’y met !

iphone3gs_frontDu PC au mobile : l’accès à l’Internet emprunte de nouvelles voies. Le monde devrait compter, d’ici la fin de l’année 2009, deux fois plus d’utilisateurs de l’Internet Mobile qu’en 2008. Si les usages sont variés, toute la population est désormais concernée. Novarra, l’entreprise américaine spécialisée dans les solutions pour l’Internet Mobile, propose une nomenclature des nouveaux utilisateurs.

Des enfants aux parents, des « early adopters » au cousin de Périgueux, l’Internet Mobile se répand dans toute la population. L’étude périodique de Novarra, octobre 2009, sur l’activité de l’Internet Mobile dresse le profil de 5 types d’utilisateurs :

Le professionnel (the business pro) : gros utilisateur et le plus dépendant, le mobile est son outil de travail au quotidien pour l’ensemble de ses communications (voie, données). Il privilégie les smartphones qui lui permettent d’accéder à ses emails et au système d’information de l’entreprise.

Le parent multitâche : ne sort jamais sans son téléphone mobile. Il est impératif de rester en contact avec sa famille et ses amis. Se sert de son mobile pour organiser les sorties du week-end (restaurant…) ou les vacances. Son mobile préféré : un téléphone à la mode (mais pas forcément à la pointe de la technologie), d’abord pour téléphoner et envoyer des SMS. Il doit cependant lui permettre de surfer sur le web.

Le Mobile Millennial : la génération Y. Plus totalement adolescent, déjà de jeunes adultes, ils sont les premiers à se jeter sur la dernière innovation technologique. Ils veulent tout à la fois pour leur téléphone : le style, le plein de fonctionnalités et d’applications.

Le pré-ado connecté : ils ont su utiliser un téléphone portable avant de savoir parler ! Entretiennent une véritable relation sentimentale avec leur mobile. Voudraient bien le dernier téléphone à la mode mais c’est encore les parents qui décident (un peu). Leur mobile : signe de reconnaissance, il ne doit pas faire  rire dans la cour de récré. Il est utilisé pour échanger des SMS et accéder aux réseaux sociaux.

L’utilisateur discret : il n’est pas prêt à dépenser des fortunes pour son téléphone ou son abonnement. Il utilise son téléphone mobile pour envoyer des SMS et des photos. Adepte également du téléchargement.

Même si l’accès à internet se fait encore majoritairement via un ordinateur « traditionnel », avec 4  milliards de téléphones mobiles dans le monde la tendance pourrait rapidement s’inverser. Le mobile confirme sa position de média de masse du 21ème siècle et les usages mobiles pourraient bien être la révolution technologique des années à venir. Qui est déjà préparé ?