EasyCare : « le modèle opérationnel du homeshoring convient particulièrement à la relation donateurs »

MartineFriedmannEn moins d’un an, 12 des plus grandes associations caritatives ont confié leurs collectes de dons à EasyCare, annonce le spécialiste de la relation client en mode télétravail. Pour faire face à la croissance de ce marché, EasyCare structure et renforce son pôle caritatif en nommant Martine Friedmann au poste de directrice de production du pôle.

Martine Friedmann prend donc la direction d’un pôle de croissance chez son nouvel employeur. Agée de 40 ans, la nouvelle directrice du pôle caritatif apporte à EasyCare une expérience de la relation client et des activités de productions en centres d’appels ; elle a notamment passé 3 années chez Qualicontact au poste de coordinatrice de production. Elle aura désormais pour mission de rationnaliser les moyens de production et d’encadrer, à distance, ses équipes.

Sidaction, le Secours catholique, La Ligue Contre le Cancer, Solidarités, l’ARC, sont quelques unes des associations qui ont confié la relation avec leurs donateurs au numéro 1 du homeshoring en France. Pour le cofondateur d’EasyCare, David Klajman, les raisons du succés du modèle télétravail auprès des associations caritatives ne relève pas uniquement d’un avantage économique. « Nos collaborateurs entretiennent une relation « foyer à foyer », propice à l’échange avec les donateurs. Le fait qu’ils travaillent en plus aux meilleures heures de la journée et dans d’excellentes conditions, grâce au mode télétravail, favorise de surcroît la proximité et la sensibilisation aux causes caritatives », explique-t-il.