SMS-Email : le choc des cultures

Le marché américain est fou en termes de croissance. Ici l’usage de l’e-mail a décollé plus rapidement qu’en Europe. Le Vieux Continent a adopté le téléphone mobile plus rapidement, mais l’explosion du SMS a limité l’arrivée de l’e-mail sur mobile (…) L’Europe a de un à deux ans de retard par rapport au marché nord-américain pour l’usage de l’e-mail sur mobile.

Mike Lazaridis, président de RIM (BlackBerry) dans les Echos du 18 septembre 2009.