Cisco ne reste pas insensible à la crise

Un chiffre d’affaires en recul, la crise a aussi soufflé sur le géant américain des réseaux de communication.

Cisco a enregistré, pour son année fiscale 2009, une baisse de chiffre d’affaires de 17 % par rapport à 2008. Le bénéfice net est lui en recul de 23,8 %. Il n’y a cependant pas péril en la demeure. Même en recul, Cisco affiche un bénéfice net qui s’établit à 6,1 milliards de dollars qui en satisferait plus d’un !

Signe néanmoins que la crise n’épargne aucun secteur, y compris celui des nouvelles technologies. C’est aussi la marque, pour ceux qui avaient des doutes, d’une activité globale largement affectée.

Chez Cisco, néanmoins, on affiche un optimisme à tout épreuve. John Chambers, le président de Cisco, s’il se dit logiquement « confiant dans la position stratégique du groupe », voit aussi « un certain nombre de signes positifs dans l’économie et dans notre secteur. » Les mauvaises nouvelles pourraient appartenir au passé, semble-t-il nous dire.

John Chambers ajoute qu’il reste plus que jamais persuadé que les réseaux sont la clés de voute de l’innovation et du développement de nouveaux business models favorisés par les technologies collaboratives.