6 millions d’euros pour l’emploi et la formation dans le secteur des centres d’appels

Annoncé en plein milieu de l’été, l’accord conclu entre les organisations professionnelles et l’Etat prévoit de débloquer plus de 6 millions d’euros pour promouvoir la création d’emplois dans les centres d’appels.

La fédération patronale des centres de contacts (SP2C), les syndicats de salariés et l’Etat se sont entendus pour débloquer, au terme d’un plan de 3 ans, 18 millions d’euros, dont 6 millions venant directement de l’Etat, pour aboutir à la création de 50000 emplois dans la filière centres d’appels.

En outre, l’accord intègre « la création de 1500 emplois en contrats aidés et le développement des compétences de 5300 salariés des entreprises du secteur », a précisé le secrétaire d’Etat à l’emploi, Laurent Wauquiez.

Les sommes engagées serviront également à la promotion globale de la filière des centres de relation clientèle avec la création d’un observatoire des métiers et la poursuite des actions autour du label de responsabilité sociale.

Pour le président du SP2C, Laurent Uberti, « dans les bassins d’emploi et toutes les villes secondaires où se développent les centres d’appels, on va recruter des gens et cet accord nous permettra de former ceux qui ne sont pas issus du secteur ».