Phone Web : un léger mieux mais une santé toujours fragile

Phone Web vient de traverser 2 années extrêmement difficiles. Après avoir perdu plus de 550 000 euros en 2007 (pour un chiffre d’affaires de 3,5 millions), l’outsourceur, malgré une légère progression de son chiffre d’affaires en 2008 (+ 5 % à 3,7 millions), affiche toujours un résultat net négatif de 306 000 euros.

Spécialisée dans les opérations de télévente, Phone Web a été frappé par les stratégies de délocalisation de ses clients historiques (édition juridique et presse) qui ont conduit à une forte baisse des volumes d’activité confiée ; au début de l’année 2008, l’entreprise a dû, en outre, faire face aux pressions sur les prix exercées par ses clients avant de retrouver une activité soutenue au second semestre de 2008.

Phone Web reconnait que son niveau de charges d’exploitation reste encore trop élevé par rapport au chiffre d’affaires réalisé, notamment les postes salaires et charges sociales qui ont représenté en 2008, 87 % de son chiffre d’affaires.

Les mesures de réduction de la masse salariale (au niveau de l’encadrement), l’arrivée de nouveaux clients en 2009, conduisent Phone Web à prévoir un retour à un résultat d’exploitation positif dès cette année. Un pari osé dans une conjoncture générale dégradée.